Carrefour - Vidéo Avril

Le recrutement mobile a le vent en poupe: plus d’un demandeur d’emploi sur trois postule via son smartphone.

Pour la première fois en 2019, plus d’un demandeur d’emploi sur trois en Belgique a postulé via son smartphone. C’est dans les régions de Bruxelles-Capitale et d’Anvers que la part de candidatures effectuées via un smartphone est la plus élevée, tandis que les provinces de Namur et du Luxembourg enregistrent des chiffres nettement inférieurs. Autre constat : le nombre d’offres d’emploi consultées par mobile dans le secteur de la construction a atteint un jalon important en 2019. Une analyse que StepStone a réalisée en se basant sur ses propres données démontre que, plus que jamais, le recrutement via mobile est l’avenir.

En 2019, plus de 33 % des demandeurs d’emploi belges ont entamé une procédure de candidature via leur smartphone. Au cours des deux dernières années, ces chiffres sont passés de 19,8 % (en 2017) à 21,4 % (en 2018). Cela signifie que sur les douze derniers mois, la part de demandeurs d’emploi qui ont postulé via leur smartphone a augmenté de 12,3 points de pourcentage.

Nous constatons toutefois qu’en 2019, le nombre de personnes qui ont utilisé leur smartphone pour consulter des offres d’emploi était nettement supérieur (55 %) au nombre de candidatures finalement réalisées via smartphone. Nous pouvons en déduire que les demandeurs d’emploi aiment toujours utiliser leur ordinateur pour postuler officiellement et préfèrent le confort offert par un clavier et une souris.

La part de candidatures via smartphone est la plus élevée à Bruxelles et la moins élevée dans les provinces de Namur et du Luxembourg

Si l’on analyse ces chiffres de façon plus détaillée, on remarque quelques différences mineures entre les différentes provinces belges pour l’année dernière. Voici les proportions enregistrées pour les candidatures réalisées par smartphone dans les différentes régions belges en 2019 :

D’une part, nous remarquons que les provinces du nord de la Belgique enregistrent un nombre plus élevé de candidatures réalisées via smartphone. Dans le tableau ci-dessus, toutes les provinces néerlandophones sont classées au-dessus de leur équivalent francophone.

D’autre part, les provinces qui comptent des villes plus grandes – et donc, une population plus importante – ont également tendance à avoir des chiffres plus élevés en ce qui concerne les candidatures via smartphone.

Plus de la moitié des personnes qui ont consulté des offres d’emploi pour le secteur de la construction l’ont fait via leur smartphone

Dans le secteur de la construction en 2019, nous avons atteint le plus grand nombre jamais enregistré de personnes qui ont consulté des offres d’emploi via leur smartphone. Pour la première fois, le seuil de 50 % a été dépassé, puisque plus de la moitié des utilisateurs découvrent les offres d’emploi via leur smartphone (52 %). Lorsqu’on compare ces chiffres à la croissance moyenne en points de pourcentage (+5 % de 2018 à 2019), on constate que le secteur de la construction a enregistré une croissance plus rapide (+ 6 %).

Lorsqu’on compare les chiffres enregistrés pour les différents secteurs avec le plus et le moins de consultations d’offres d’emploi par smartphone, on obtient les résultats suivants :

Si les données que nous avons recueillies ne nous permettent pas de trouver une raison précise qui expliquerait les différences entre les secteurs, elles nous montrent que les secteurs pour lesquels on a enregistré le moins de visites par smartphone concernent souvent des employés qui utilisent un ordinateur au quotidien, que ce soit dans le cadre professionnel ou privé.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite