EasyCash

La franchisée Anne Gobert à propos d'Esprit: "J'ai encore le rêve d'ouvrir une deuxième franchise pour que ça montre que je me sens bien chez Esprit"

Anne Gobert (59 ans) a acquis une grande expérience dans divers domaines avant de contacter Esprit en 2002 pour ouvrir sa propre franchise. Au début, c'était un coin ID et entre-temps, il est devenu une franchise à part entière dans laquelle elle travaille avec cœur et âme.

Comment vous est venue l'idée d'ouvrir une franchise?

Quand j'étais jeune, j'avais ouvert mon propre magasin de chaussures et c'était sympa, mais j'ai dû fermer au fil des ans. À partir de là, j'ai tout fait, y compris dans le monde de l'immobilier avec mon père. Mon mari qui travaillait dans l'hôtellerie et nous en étions arrivés à un point où nous voulions quelque chose de différent, quelque chose qui nous appartenait mais dans un secteur différent. À l'époque, j'étais un cliènte fidèle d'Esprit et c'est ainsi qu'en 2002, j'ai contacté l'entreprise pour discuter des possibilités. Dans le même temps, nous avions également en tête un magasin à Stockel qui faisait faillite, puis nous l'avons repris et avons ouvert notre magasin là-bas.

Au début, c'était un coin ID parce qu'il était trop petit pour continuer en tant que franchise et cela ne me dérangeait pas beaucoup. J'ai eu le temps de grandir et lorsque le magasin voisin a fermé ses portes, j'ai commencé à louer cette propriété afin de pouvoir m'agrandir et continuer en tant que véritable franchise. Et les choses vont bien pour le moment.

Quel aide avez-vous reçu d'Esprit pour y parvenir?

J'ai reçu beaucoup d'aide depuis le début. Ils sont venus voir le magasin sur lequel j'avais l'œil et ont été tout de suite charmés par l'endroit. Et puis tout s'est passé très rapidement. Ils ont également aidé sur l'aspect financier, donc en regardant combien je devais acheter, quel chiffre d'affaires je devais réaliser pour joindre les deux bouts et ainsi de suite et cela m'a énormément aidé car je ne connaissais bien sûr pas ce secteur.

Même maintenant, nous recevons toujours le soutien d'Esprit, par exemple en termes de décoration du magasin. Il est vrai qu'Esprit aime avoir un fil conducteur à travers les magasins et c'est pourquoi ils s'y impliquent, tout comme le marketing, pour que nous n'ayons pas à nous en soucier.

Choisiriez-vous à nouveau Esprit?

Au début, il s'agit principalement d'élaborer un rapport de confiance avec franchiseur et vice versa bien sûr. Mais ils sont très transparents et ont un bon rapport qualité-prix. Ils fournissent beaucoup de conseils, ils ont aussi beaucoup plus d'expérience et cela a été très utile. J'ai encore le rêve d'ouvrir une deuxième franchise pour que ça montre que je me sens chez Esprit.

Où faites-vous une différence pour vos clients?

Je pense qu'il est très important qu'ils soient correctement supervisés par moi et mon personnel. J'ai deux employés qui sont en permanence dans le magasin, l'une est dans la trentaine et l'autre a quelques années de moins que moi et j'ai explicitement opté pour cela. Mon intention est que n'importe quel client, quel que soit son âge, puisse venir chez nous et se sentir bien. Je veux que les clients puissent tisser des liens avec nous et obtenir les bons commentaires pour assurer le succès du magasin. Parce que le magasin se trouve dans un petit centre commercial où viennent principalement les mêmes résidents et navetteurs, il est donc important de les écouter et de pouvoir leur donner ce qu'ils aimeraient acheter et porter."


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite