Joyn - 18/01/21-18/04/21

Jean-Marc van Cutsem prend la direction de Match et Smatch

Mouvement à la tête de Match et Smatch Belgique : pour remplacer Stéphane de Rango, qui partira bientôt à la retraite, le groupe a choisi un fin connaisseur du marché et de la maison. Jean-Marc van Cutsem, patron de Delfood, prendra également en charge la direction de Match et Smatch.

Stéphane de Rango, l'actuel Directeur général de Match et Smatch Belgique quittera le 1er mai prochain son poste pour partir à la retraite, mettant un point final à une carrière de 40 ans au service du Groupe louis delhaize. La famille Bouriez avait fait appel à ce fidèle lieutenant en 2016, venu de Cora France pour succéder à Aloïs Ooms et stabiliser une enseigne confrontée à une situation difficile. Après avoir pris le temps de poser le diagnostic, une restructuration avait été menée à l'automne 2019.

Le groupe louis delhaize, désormais dirigé par Luc Holinier, un manager extérieur à l'actionnariat familial et venu de chez Auchan, a choisi de confier la direction de Match et Smatch Belgique à Jean-Marc van Cutsem, qui continuera à exercer également celle de Delfood. Un choix qui semble judicieux : le nouveau patron est un homme d'expérience, ses qualités de gestionnaire ont été illustrées chez Delfood et dans la dynamique positive connue en centrale et dans le réseau des magasins de proximité louis delhaize.

Il peut afficher les bons résultats de son périmètre, connaît parfaitement le groupe et sa culture, est pragmatique, mais a aussi une vraie capacité à faire évoluer les concepts au rythme des tendances. C'est lui qui porta Delitraiteur sur les fonds baptismaux avant de céder le témoin à Alexandre Terlinden, et la récente transformation d'un magasin Smatch condamné en un point de vente "Louis" aux format et concept inédits avait attiré notre attention, et tout autant notre curiosité, puisque l'initiative nous semblait tout sauf stratégiquement anecdotique.

En ajoutant la direction de Match et Smatch à celle de Delfood, Jean-Marc van Cutsem relève certes un vrai défi. Mais ce grand passionné du commerce alimentaire, toujours à l'affût de ce qui se fait ailleurs, et en particulier en Grande-Bretagne, paraît particulièrement bien préparé et armé pour poursuivre et probablement accentuer la nécessaire relance chez Match.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite