Joyn - 18/01/21-18/04/21

Entretien avec le franchisé Jérôme Hérault de Raison Home

En 2020, cela fait 20 ans que Claude RAISON, fort du succès de sa propre expérience, a lancé son concept de vente de cuisines exclusivement au domicile du consommateur. 20 ans plus tard, le réseau Cuisines RAISON, devenu début de cette année RAISON Home compte près de 120 franchisés dans quatre pays et enregistre une croissance de plus de 25% par an depuis 5 ans.

Être Home Designer chez RAISON Home, c’est consacrer tout son temps à la satisfaction de ses clients. Mieux qu’un long discours, partageons l’expérience de Jérôme Hérault, franchisé RAISON Home depuis plusieurs années.

Comment êtes-vous entré en contact avec Cuisines RAISON ?

En faisant une recherche à propos du marché de la cuisine sur Internet.

Comment s’est déroulée la période entre votre premier contact et vos débuts ? Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ?

Accompagné de mon épouse, j’ai tout de suite pris rendez-vous avec les responsables de la franchise Raison Home. Puis dans la semaine qui a suivi, j’ai téléphoné à quelques franchisés afin de parler du concept et de leur expérience. Enfin, je suis allé à la rencontre du franchisé installé près d’où je vis.

Cette rencontre a été décisive. Dans les deux mois qui ont suivi cette rencontre, j’ai rencontré les banques, démissionné de mon travail, suivi la formation Raison Home, créé ma société et démarré mon activité.

Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

Oui, notre réseau reste à taille humaine et nous sommes bien accompagnés lors du lancement de l’activité. Je suis même aujourd’hui agréablement surpris du professionnalisme du responsable d’animation et de sa connaissance globale du marché de la cuisine.

Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ? Si oui, pourquoi avoir choisi RAISON Home?

Non, un magasin de cuisines représente aujourd’hui un investissement trop coûteux et peu différenciant.

Quels sont les services que vous apporte votre franchiseur au démarrage de votre activité ?

Ils sont nombreux : Aide à la création de son entreprise, formation au concept et à la vente sans magasin, à la connaissance approfondie de l’offre et des différents logiciels, obtention des premiers contacts …

Etiez-vous de la « profession » avant de vous lancer ?

Oui.

Avez-vous besoin de votre franchiseur dans le cadre de votre activité ? Répond-il à votre attente ?

Oui, la franchise a le rôle d’une centrale d’achat et de référencement. Les conditions d’achat sont performantes. Notre franchiseur nous informe au quotidien des évolutions, des nouveaux fournisseurs sur le marché…ce qui nous permet de nous consacrer à la vente et à la gestion de notre entreprise.

Comment se passe les relations avec vos collègues franchisés ?

L’avantage d’être franchisé, de pouvoir s’appuyer sur un réseau et de vaincre la solitude de l’entrepreneur indépendant. Je suis en permanence en contact avec certains franchisés pour échanger nos résultats, nos réalisations de cuisines, répondre à des questions techniques liées à l’agencement, obtenir des conseils…

L’esprit « réseau » est-il réellement effectif ?

Nous avons tous au quotidien des affinités entre nous selon notre âge, notre implantation géographique, notre cursus …. Nous avons fréquemment des réunions téléphoniques, des commissions/groupe de travail et une convention annuelle qui reste un moment fort que j’attends avec impatience tous les ans. Cela nous permet de mieux nous connaître (nous avons des ½ journées activités / loisirs) et de faire connaissance avec les nouveaux arrivants dans le réseau.

La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

Oui, à la sortie nous avons tout en notre possession pour démarrer rapidement. C’est une course contre le temps pour mettre en place tous les outils mis à notre disposition. J’ai personnellement vendu ma première cuisine la semaine suivante et j’ai très vite démarré.

En termes de Chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

Oui je les ai atteints. Je les ai largement dépassés la deuxième année, ceci par un travail acharné et régulier.

Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

Je développe aujourd’hui un réseau de professionnels (apporteurs d’affaires) tel que des constructeurs, des maîtres d’œuvre, des architectes, artisans….

Enfin le mieux est de satisfaire au mieux ses clients et ils feront le nécessaire pour vous en retour. C’est la meilleure façon de réussir.

Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

Oui c’est un concept novateur et nous sommes très compétitifs tout en apportant plus de proximité et de services.

L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle avec votre vécu sur le terrain ?

Oui la vente à domicile est très appréciée car les clients ont de moins en moins le temps pour courir les magasins. Ils apprécient qu’on se déplace chez eux et que l’on prenne le temps de bien concevoir leur cuisine devant et avec eux.

Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez décidé de la créer seul ?

Non, car la plupart des fournisseurs souhaitent des garanties pour pouvoir ouvrir un compte chez eux et l’appartenance à la franchise Cuisines Raison en est une. Enfin, tous les logiciels nous sont fournis et l’on peut tout de suite se consacrer à la vente à la sortie de la formation.

Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

Bien sûr.

Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

Il faut avoir la fibre commerciale, faire preuve d’un bon relationnel et ne jamais oublier d’être un vrai professionnel de la cuisine aménagée avec tout ce que cela implique. Il faut aussi s’attendre à travailler dur et avoir une charge de travail très importante.

Si vous voulez comme Jérôme Hérault rejoindre le réseau RAISON Home…


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite