INTO 1

Créer son propre emploi suite à la crise

Les crises économiques de 1973, 1980, 1987 et celles qui les ont suivies jusqu’à celle de 2008 apparaissent aujourd’hui relativement peu importantes par rapport à celle que nous vivons et allons vivre probablement encore quelques mois, sinon deux ou trois ans.

Peu de secteurs économiques peuvent aujourd’hui rêver d’en sortir sans impact. Beaucoup vont être profondément meurtris et de très nombreuses entreprises n’y survivront qu’en se remettant profondément en question et en réduisant dramatiquement leur structure de coûts.

Et l’histoire des crises passées nous enseigne que le premier poste de coût qui passe à l’essoreuse est celui des salaires. Il est certain que les autorités publiques vont multiplier les formules de soutien pour éviter un désastre social. Mais elles ne pourront pas totalement empêcher la multiplication des plans de réduction d’emploi.

Les secteurs impactés seront très nombreux en tête desquels les restaurants, les hôtels, l’événementiel, le recrutement, les banques (déjà en sureffectif avant la crise), le retail hors food et pharmacie, le voyage, les transports et malheureusement bien d’autres.

Pour celles et ceux qui seront victimes de la perte de leur emploi, il risque d’être bien difficile pendant un an ou deux d’imaginer en retrouver un autre car tous les acteurs de ces marchés seront impactés et freineront, voire arrêteront leurs recrutements.

Mais il n’y a pas de fatalité. La crise a déjà commencé à démontrer de multiples opportunités nouvelles issues de comportements inédits auxquels les consommateurs ont été contraints dans un premier temps et habitués ensuite.

Et oui, il ne faut que quelques secondes pour passer prendre sa commande chez le boulanger le dimanche matin au lieu de faire une file interminable. Passée la période initiale de confinement qui a bloqué les systèmes de commandes en ligne et de livraisons à domicile de la grande distribution, les choses se sont arrangées et le consommateur découvre que le rite hebdomadaire des courses du samedi peut parfaitement passer à une périodicité mensuelle.

Toutes les entreprises de e-business, en croissance depuis plusieurs années, voient leur chiffre d’affaires exploser vu la fermeture des magasins. De nouvelles formules de livraison à domicile parfaitement vertes (à vélo) pullulent. Et les consommateurs découvrent qu’il y a parfaitement moyen d’acheter des produits qu’ils n’auraient jamais imaginé acheter en restant chez eux.

Alors que faire quand on se retrouve sur le carreau ? Attendre patiemment ou prendre son avenir en main et créer son propre emploi. C’est risqué ? Oui, le succès n’est pas garanti. Mais est-ce plus risqué que l’attente interminable de jours meilleurs sans savoir s’ils arriveront avant qu’il ne soit trop tard ? Probablement pas.

Pour concevoir un projet, il va falloir apprendre à penser autrement, à inventer d’autres manières de faire pour rencontrer un marché rémunérateur en consentant un investissement raisonnable et ainsi limiter le risque.

Exemple. Vendre des cuisines équipées et des aménagements d’intérieur sans showroom : combien de fois n’avons-nous pas entendu que c’est impossible ? Pourtant, RAISON Home le fait depuis 20 ans et connaît une croissance moyenne de 25% par an depuis 10 ans. La démonstration est donc faite : c’est possible.

La crise du Covid-19 a changé la donne. Plus question d’aller chez les clients. Alors, nous avons réfléchi à toutes les étapes et avons conçu un processus et rassemblé les technologies qui nous permettent de concevoir leur nouvelle cuisine de manière totalement collaborative, ludique, participative avec nos clients. Et depuis le début du confinement, nous avons continué à vendre des cuisines. Il est donc possible de vendre des cuisines équipées en restant chacun chez soi, le vendeur et le home designer.

Et demain, selon l’évolution des règles de distanciation sociale et les préférences des clients, il sera possible de retourner chez les clients en respectant les règles de sécurité ou de continuer à travailler à distance. 

Et si vous deveniez franchisé RAISON Home pour créer votre propre emploi et prendre votre avenir en mains ? Nous vous attendons pour en parler.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite