Quetzal

Carrefour gagne des parts de marché en Belgique

Avec une croissance de chiffre d’affaires comparable de 7,8% l’année dernière, Carrefour parle d'une performance record depuis au moins vingt ans. En Europe, la Belgique et l'Espagne comptent parmi les meilleurs marchés. La hausse des coûts fait pression sur les bénéfices.

Bonnes performances

Carrefour a clôturé l’année de coronavirus 2020 avec un chiffre d’affaires de 70,7 milliards d’euros et a progressé sur presque tous les marchés et dans tous ces types magasins. Sur le marché intérieur français, même les hypermarchés pourtant en difficulté ont enregistré des chiffres positifs, quoique modestes, mais ce sont surtout les supermarchés et les magasins de proximité qui ont progressé.

En Europe, la Belgique s'est distinguée par une croissance de 8,3% et a également regagné des parts de marché, notamment grâce à un meilleur positionnement des prix. Le chiffre d’affaires a atteint 4,51 milliard d’euros. L'Espagne (+7,1%) a également enregistré de bonnes performances. En Italie et en Pologne, le chiffre d’affaires a reculé. Hors catégorie, l'Amérique latine a enregistré une croissance comparable de 23%, en partie grâce aux mesures coronavirus spécifiques au Brésil et à l'Argentine.

Carrefour a enregistré une croissance de plus de 70% du chiffre d’affaires en ligne, qui a atteint 2,3 milliards d'euros. Le détaillant est en passe d'atteindre 4,2 milliards de chiffre d’affaires en ligne en 2022. Le chiffres d’affaires des produits biologiques a grimpé de 18%, les marques de distributeur ont gagné en part de marché pour atteindre 29% du chiffre d’affaires. L'objectif est d’atteindre 33% en 2022.

A LIRE >>> Carrefour ouvre un nouveau Market à Eupen

Bénéfice en perte de vitesse

Revers de la médaille : le résultat net du groupe a reculé de 43% à 641 millions d'euros en raison de l'augmentation des coûts résultant de la crise du coronavirus. Le détaillant a annoncé de nouvelles économies de coûts à hauteur de 2,4 milliards d'euros d'ici à 2023.

Même si Carrefour parle de très bons résultats, les chiffres de croissance sont toujours à la traîne par rapport à ceux de son concurrent, Ahold Delhaize, qui a également publié des chiffres records hier : la crise du coronavirus a profité au détaillant qui enregistre une croissance de 18%, avec seulement une légère baisse du bénéfice net. Pour l'instant, le groupe fusionné semble donc être le grand gagnant du confinement.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite