Le Tanneur - December-Februari 2023

Carrefour Belgique vise une réduction de 20% additionnels de sa consommation d’énergie d’ici 2024

Assurer une gestion efficace de l’énergie est central pour Carrefour qui, depuis plusieurs années déjà, s’applique à instaurer des mesures visant à réduire sa consommation d’énergie. Face à la crise énergétique qui touche l’entièreté de la société – et donc le monde du retail – de plein fouet, l’enseigne a décidé d’accélérer davantage encore sa transition, avec pour ambition de réduire de 20% additionnels sa consommation sur les deux prochaines années. Ceci se fera au travers d’un grand plan de sobriété énergétique s’étalant sur 6 axes principaux.

Une crise énergétique sans précédent

Dans un contexte de crise énergétique mondiale, les entreprises sont confrontées à des enjeux sans précédent. En Belgique, les autorités appellent à la sobriété énergétique et chacune d’entre elles est responsabilisée, invitée à prendre des mesures pour faire face à la hausse des prix de l’électricité et du gaz.

Cette  problématique est au cœur des préoccupations de Carrefour depuis bien longtemps. Plus de 20 millions d’euros ont ainsi déjà été investis ces dernières années dans ses installations énergétiques. L’obtention de la certification ISO 50001 dès 2016 atteste des efforts de Carrefour en matière de durabilité. Conçue pour aider les organisations dans tous les secteurs, la norme ISO propose des modalités pratiques visant à réduire la consommation d’énergie par la mise en œuvre d’un système de gestion de l’énergie.

A LIRE >>> Carrefour participe à la première semaine belge contre le gaspillage alimentaire

Des mesures ambitieuses, à la hauteur des objectifs

Réfléchir à la réduction de consommation d'énergie n’est donc pas nouveau pour Carrefour, qui estime que ceci va de pair avec sa raison d’être. Aujourd’hui, l’enseigne entreprend d’accélérer son plan de sobriété énergétique et vise une réduction supplémentaire de sa consommation de 20% d’ici 2024.

Afin d’atteindre cet objectif ambitieux, Carrefour Belgique a élaboré un plan d’action s’étalant sur 6 axes prioritaires :

  • Changement des éclairages par des LED : 100% des magasins intégrés Carrefour en Belgique seront équipés de lampes LED, autant dans les surfaces de ventes que dans les réserves et les locaux sociaux.
  • Fermeture des frigos : nous allons procéder à l'installation de portes sur toutes nos unités de réfrigération existantes et toutes les nouvelles unités seront équipées de portes.
  • Transformation des systèmes de production de froid au CO2 : les centrales seront remplacées dans 5 magasins par an, ce qui permettra une suppression progressive des gaz fluorés au profit de fluides naturels. Actuellement, 60% des systèmes ont déjà été convertis et fonctionnent aux fluides naturels. 
  • Système de suivi en temps réel de la consommation : ceci permettra d’identifier ce qui fonctionne bien, mais aussi et surtout, ce qui pourrait poser problème, comme des sources de fuite d’énergie.
  • Gestion dynamique de l’énergie : Nous veillons à assurer une consommation responsable de l’énergie dans nos magasins comme limiter la température ambiante à 19 degrés, assurer un éclairage non intempestif ou encore éteindre nos enseignes lumineuses durant les heures de fermeture.
  • Partage et application des bonnes pratiques : tous les dispositifs précédemment mentionnés nous permettent de gérer mais aussi et surtout de maîtriser la consommation d'énergie. Cependant, nos employés sur le terrain ont également un rôle crucial à jouer. Nos responsables énergie, présents dans chaque magasin, sont nos meilleurs ambassadeurs : ils sensibilisent les autres collaborateurs et partagent leurs recommandations avec le management et les autres magasins.

Enfin et par ailleurs, Carrefour a prévu un plan d’urgence permettant de réduire sa consommation d’énergie de 20% à très courte échéance en cas de besoin d’énergie au niveau national.

Geoffroy Gersdorff, Directeur Général  de Carrefour Belgique, est convaincu que le rôle des entreprises est prépondérant dans cette période difficile : « L'inquiétude grandit face à l'évolution des prix de l'énergie et de l'inflation. Je pense que chacun, et plus particulièrement les entreprises, doit prendre ses responsabilités et appliquer des mesures concrètes qui auront un impact réellement positif». 


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite