Kvik - Avril

Témoignage de Ludovic Leroy, franchisé Cuisinella

Fort d’une expérience dans la grande distribution et le management avec un désir d’entreprenariat bien gravé dans l’esprit, Ludovic nous explique qu’il souhaitait un concept qui devait répondre à différents critères : être utile et porteur, et cela à long terme, il souhaitait également bénéficier d’une expérience, d’un concept qui avait déjà fait ses preuves.

Pour lui le monde des cuisinistes s’est avéré être une évidence : la France était en mutation dans le secteur, les cuisines des années 80’ avaient fait leur job et demandaient à être remplacées et c’est donc naturellement que Ludovic c’est tourné vers celui-ci.

Lorsqu’on aborde les différentes étapes de son parcours, il nous parle de son accompagnement du tout début avec Cuisinella : «le sentiment d’une affaire qui roule s’en ressent, tout est prévu !» 

Dès le dossier de candidature accepté par les membres de la direction du groupe Cuisinella, Ludovic a intégré le parcours de formation. 4 semaines passées en Alsace, suivie de 3 semaines en intégration dans une concession existante encadré du directeur en place. Il nous explique qu’il a pu bénéficier d’un réel soutien pour ses débuts. Selon votre vie « d’avant » nous explique-t-il, un parcours est prévu, vos besoins de développement personnel et professionnel sont pris en compte.

Bien souvent au sein de la marque, chaque service à son « pack » formations qui peut aider le franchisé à tous moments (marketing, management, distribution, comptabilité...) rien est laissé au hasard.

Le gros avantage précise-t-il, c’est de pouvoir bénéficier de l’expérience des collègues des autres magasins. Tous les mois des réunions de partage d’expérience ont lieu pour les franchisés. Beaucoup d’échanges, d’informations, de solutions aux problèmes rencontrés et à solutionner font de celles-ci des réunions constructives. « Bénéficier des conseils avisés de ses collègues peut être un très grand secours, gain de temps, d’argent » nous raconte Ludovic.

Pour lui le parcours avait commencé en février pour un ouverture prévue en juillet de la même année. « Aujourd’hui c’est à mon tour de transmettre mon savoir, et de former des futurs patrons de magasin pour le nord de la France » nous précise-t-il .

À 41 ans, près de 9 ans plus tard, Ludovic peut être fier avec 3 magasins, deux chez nos voisins français, et un ici en Belgique.

Une vingtaine de collaborateurs motivés l’aide dans le bon fonctionnement et le développement des 3 sites sous sa responsabilité. Il souligne aussi que l’ouverture du magasin sur le territoire belge a aussi fait l’objet d’un encadrement particulier étant donné que les législations et obligations des 2 pays ne sont pas les mêmes.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite