Heytens - Mei 2022 FR

Témoignage de Jordan Rivart, franchisé Capoue à Uccle

Jordan Rivart, franchisé Capoue, dans sa vie d’avant un commercial dans une multinationale dans le secteur du tabac.  Jordan se dit épicurien, il pratique le foot américain, adore le cinéma et profite de la vie.  Jordan vit son rêve depuis le 2 juin 2021, le jour ou il a pris la tête de son salon de glaces artisanales Capoue à Uccle, Rue Xavier de Bue, à proximité du Parvis St. Pierre.  Une petite visite s'est imposée...

Pourquoi la franchise ?

J'ai toujours eu dans l’idée de créer ma propre entreprise, développer mon côté entrepreneur. En novembre 2019 je me suis rendu au salon de la franchise de Liège. Avec un ami nous avions comme projet de nous lancer comme entrepreneur indépendant. Nous souhaitions trouver un concept qui allait nous correspondre, un produit qui avait un bel avenir.
C’est là que j'ai rencontré pour la première fois Antoine de Peyerimhoff et Ignace de Ribaucourt, les patrons de l’enseigne Capoue.

J'ai tout de suite été convaincu par le produit et l’enseigne qu’ils représentaient. Je peux presque dire qu’il s’agissait d’une révélation, ce moment où vous sentez que c’est pour vous! Ce ressenti m’a été confirmé lors d’une seconde rencontre avec leur conseiller en franchise au Capoue de Huy.

Je savais que Capoue, bénéficiait déjà d’une très grande notoriété à Bruxelles et en Wallonie avec ses 13 points de ventes.

Selon vous quel est l’avantage à devenir franchisé ?

Lorsque vous vous lancez en tant que franchisé vous avez un très gros avantage : Celui de bénéficier du savoir-faire et de l’expérience d’une marque ce qui généralement peut prendre 1 voir 2 décennies si vous vous lancez seul à votre compte. Le concept de Capoue m’a séduit par son modèle économique, le peu de pertes. La gestion du stock devient plus simple et aussi plus éco-responsable.

Quelles ont étés les étapes de votre projet ?

Sur une ligne du temps : en novembre 2019, j'ai rencontré pour la première fois les membres de l’enseigne.  Je me suis laissé un peu de temps de réflexion. Les démarches administratives ont réellement commencées début 2020.  Au mois d'août 2020, j’ai signé mon contrat de bail pour le local.  S’en est suivi les travaux pour lesquels j’ai été épaulé par l’enseigne et des amis proches. Pour mener à bien ce magnifique projet j'ai pris le temps pour me préparer. Cela peut paraître long mais nous étions aussi dans une situation particulière avec la crise sanitaire.

J’ai pu bénéficier d’un réel soutien de l’enseigne Capoue. Ils vous remettent un « dossier » avec les informations principales cela devient votre livre de chevet pour un bout de temps.

Je suis très heureux d'avoir pu mener à bien le projet à Uccle. Le quartier a un côté village tout en étant à Bruxelles.  Nous sommes bien situés près de plusieurs écoles ce qui est un très gros avantage pour les produits que nous proposons.  Nous sommes un acteur principal à l’heure du goûter et proposons de la glace, des crêpes, des gaufres et en hiver du pain perdu. Nous avons une collection printemps-été et automne-hiver un peu comme dans la mode.
Capoue assure le développement marketing qui est adapté à son marché. C’est du vrai, du belge,… en témoignent le spéculoos repris dans certaines recettes et la glace au fraise, issues de cultures raisonnées de Gerpinnes.

A LIRE >>> La maison Capoue commence la saison estivale avec une nouvelle enseigne franchisée

Comment votre famille a-t-elle accepté votre nouveau challenge ?

Mes parents étaient un peu frileux puisqu’ouvrir dans le secteur de HORECA en pleine crise sanitaire n’était pas gagné. Je comprends qu’ils s’inquiètent pour l’avenir de leur fils. Mon meilleur ami, entrepreneur,  m’a été d’une aide précieuse dans l’aménagement du local et des travaux.  J’ai beaucoup de chance car il est important d’être soutenu dans un projet d’une telle ampleur.

Lorsque vous devenez franchisé pour l’enseigne Capoue ils vous fournissent toutes les informations dont vous avez besoin pour mener à bien votre projet qu'il s'agit des contacts au niveau des obligations sanitaires et de sécurité d’aménagement, électricité, alarmes et le côté administratif de votre projet n’est pas épargné. J'ai également bénéficié d’une formation théorique et pratique dans le siège pilote suivi d'une assistance lors les premiers services dans mon Capoue.

C'est en quelque sorte une franchise clé sur porte.

Antoine et Ignace, les responsables de la chaine et Pierre Boseret leur conseiller en franchise, recherchent des franchisés avec de vraies valeurs humaines, bienveillantes,  engagées et motivées à valoriser leur produit. Réussir pour eux, c'est avant tout s'épanouir dans son entreprise.  Les résultats financiers, certes importants, en découlent naturellement.

Un conseil pour ceux qui hésite ?

Franchir le pas ! Evaluer sa situation personnelle et professionnelle au moment où vous avez envie de changer de vie. Lorsque vous voulez entreprendre vous devez être conscient de vos limites. Pour ma part je suis un très bon commercial mais je n'avais pas de connaissance dans la fabrication de la glace.  Rien n’est impossible, tout s’apprend. Il faut savoir s’entourer.

Comme indépendant, n'imaginez pas que vos problèmes vont s'évaporer, vous en aurez d'autres à la différence près que c'est vous qui les gérez. L'important est de connaitre votre produit et de faire confiance à vos collaborateurs et votre partenaire franchiseur.

J'ai engagé deux étudiantes à qui j'ai déjà confié les clés de ma boutique lorsque je dois m'absenter.  Le salon est accessible depuis le 1er juillet, nous comptons sur le soleil pour faire le reste.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite