INTO 1

Son fondateur reprend le contrôle d’Orchestra Prémaman

Pierre Mestre, le fondateur d’Orchestra Prémaman, reprend le contrôle de sa chaîne de magasins spécialisés dans les articles pour bébés après un redressement judiciaire. C’est une bonne nouvelle pour la branche belge de l’entreprise, dont les activités seront maintenues.

Avec le soutien des fournisseurs et franchisés

Orchestra Prémaman lutte pour sa survie depuis un certain temps : à des résultats décevants s’était ajoutée la crise sanitaire. En avril, la société avait donc déposé une demande de redressement judiciaire et s’était mise en quête d’investisseurs ou de repreneurs. Finalement, le retailer a trouvé chaussure à son pied près de chez lui : le fondateur et ancien directeur Pierre Mestre déboursera 35,5 millions d’euros pour reprendre le contrôle de l’entreprise par le biais d’une nouvelle société, Neworch. Pierre Mestre bénéficie du soutien de plusieurs fournisseurs, franchisés et cadres qui font également leur entrée au capital.

Pour les employés belges de la chaîne, c’est une bonne nouvelle. Le seul autre candidat à la reprise, le groupe saoudien Al-Othaim, voulait mettre un terme aux activités en Belgique. Mais le comité social d’Orchestra Prémaman a déjà annoncé qu’il ferait appel : « C’est trop facile de reprendre une société que l’on a mise en difficulté », estiment les syndicats.

Pierre Mestre entend poursuivre les activités du groupe en France, en Belgique, au Luxembourg, en Grèce, à Chypre, en Espagne, en Suisse et au Maroc. Il prévoit de maintenir 430 magasins, dont 257 en France et 20 en Belgique. Au total, le groupe veut garder 3769 emplois sur 4520.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite