INTO 1

Raison Home : Choisir d’entreprendre en franchise plutôt que seul

Savez-vous que l’entrepreneuriat en franchise a de sérieux atouts pour vous séduire par rapport à l’entrepreneuriat en solo ? Découvrez à travers notre comparatif comment un réseau de franchise vous offre un gain de temps ainsi qu’un accompagnement solide, à chaque étape de votre activité.

En amont de la création

Vous avez fait le point sur vos envies, choisi votre secteur d’activité et votre franchiseur, établi votre business plan ? Rejoindre un réseau, c’est bénéficier de l’expérience d’un franchiseur (concept, process, outils mis à votre disposition…) qui vous accompagne et vous permet d’être rapidement opérationnel.

L’entrepreneur en solo suit les mêmes étapes en amont de la création de son entreprise. La différence, c’est qu’il ne bénéficie pas d’une assistance comme en franchise, une assistance permettant d’aller à l’essentiel et de répondre à l’objectif même de la franchise : dupliquer un succès.

Tout au long de votre activité

Entreprendre en franchise vous permet de disposer tout au long de votre activité des outils et de l’aide du réseau. Outre l’accès à un portefeuille fournisseurs et produits, vous bénéficiez de formations créées pour vous, d’un accompagnement terrain ainsi que d’une assistance technique et fonctionnelle. Vous profitez également d’un plan de communication défini et de la notoriété du réseau.

A LIRE >>> Valérie Gérard : des ressources humaines au Home Design : il suffit d’aimer les gens !

Se reposant uniquement sur son propre savoir-faire, l’entrepreneur solitaire ne peut quant à lui accéder qu’à des formations privées (CCI, BPI…). Il doit chercher lui-même ses fournisseurs, gérer sa communication (ou se faire accompagner par une agence) et s’outiller via des ESN (Entreprises de Services Numériques).

En fin d’activité

En fin d’activité, la marque et le siège restent présents. Ils sont là pour accompagner les clients mais aussi pour la reprise de l’activité.

Dans le cadre d’une entreprise créée en solo, c’est différent. L’entrepreneur doit gérer les formalités de dissolution puis partager ou vendre sa société.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite