Johnny's Burger - Juni / Juli / Augustus

Post-confinement : un franchisé Daniel Moquet témoigne

Au lendemain de la crise sanitaire et des mesures de confinement imposées par le gouvernement français pour contrer la propagation du Covid-19, les modes de consommations ont évolués, et ce dans tous secteurs confondus.  L’enseigne d’aménagement Daniel Moquet est allé à la rencontre de Monsieur Lemoine, franchisé du réseau, qui livre ici son témoignage.

L’évolution des besoins et des demandes

Spécialiste de l’aménagement des extérieurs dans leur globalité, Daniel Moquet rassemble plus de 240 entrepreneurs répartis sur tout l’hexagone ainsi que quelques adhérents Belges.

Monsieur Lemoine, adhérent de la marque depuis 10 ans, a souhaité faire part des changements observés depuis le confinement.

Sa première remarque repose sur le fait qu’avant, les clients ne priorisaient pas l’aménagement des extérieurs ; celui-ci était réalisé une fois que toute la maison était finie. Aujourd’hui la situation est tout autre, puisque l’enfermement durant de longs mois leur ont visiblement fait sentir que ces espaces extérieurs devenaient indispensables. Les demandes sont donc différentes : certains vont vouloir une grande terrasse pour les repas en famille, d’autres vont souhaiter un coin piscine pour profiter des beaux jours etc…

Monsieur Lemoine constate également que bon nombre de ses clients se sont occupés de leur jardin pendant le confinement et qu’ils songent sérieusement à l’améliorer pour en profiter pleinement au cas où ils devraient à nouveau devoir être confinés.

Et puis il remarque aussi que, ceux qui habituellement partaient en voyage durant l’été, souhaitent utiliser leur budget vacances non dépensé pour avancer sur des travaux ; des demandes qui concernent surtout des projets d’embellissement, d’amélioration ou de réaménagement des volumes et espaces déjà existants.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite