Maki Maki - Juli-september 2022

Les soldes d’été signalent « la lumière au bout du tunnel » pour les détaillants de mode indépendants

Les détaillants de mode sont satisfaits des soldes d’été : les boutiques indépendantes ont vendu seulement 1% de moins qu’en 2019, avant que le coronavirus ne surgisse.

Vers le niveau pré-Covid

Les soldes d’été de cette année donnent un coup de pouce aux détaillants de mode indépendants : les ventes se dirigent à nouveau prudemment vers les niveaux d’avant la pandémie, observe Mode Unie, qui fait partie d’Unizo. « Le secteur indépendant de la mode voit la lumière au bout du tunnel. » Les détaillants de mode n’ont enregistré qu’1 % de ventes en moins ce mois de juillet par rapport à la période des soldes d’été de 2019, lorsqu’il n’y avait pas encore de Covid.

« Le beau temps et l’atmosphère estivale détendue lors des événements, fêtes, vacances et festivals ont assuré des ventes relativement fluides pendant les soldes sur les articles d’été, » a déclaré la directrice Isolde Delanghe. Plus d’un tiers (36,2 %) des détaillants indépendants de mode sondés ont vendu moins le mois dernier qu’en 2019, 26,6 % autant et 37,2 % ont fait mieux cette année.

Néanmoins, les boutiques sont prudents quant à la saison d’hiver à venir. Un tiers des personnes interrogées (36,2 %) s’attendent à ce que les ventes de cet automne soient identiques à celles de l’année dernière, mais autant de détaillants espèrent qu’elles seront meilleures. 27,7 % des détaillants s’attendent à vendre moins que l’année dernière. « La hausse des prix de l’énergie et la poursuite de la guerre rendent les consommateurs un peu plus incertains et les détaillants s’attendent à le ressentir surtout cet automne, » explique Delanghe.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite