VDBK FR jan 21

L'e-commerce représente 33% du chiffre d'affaires des entreprises belges

Un tiers du chiffre d'affaires des entreprises belges provient de l'e-commerce. C'est ce que nous pouvons retenir de la neuvième édition du Baromètre de la société de l'information publié par le SPF Economie. La Belgique obtient ainsi un meilleur score que celui de nos pays voisins et que la moyenne européenne.

La crise du coronavirus de cette année a mis en évidence l'importance de la numérisation. Néanmoins, la Belgique s'y est fortement engagée depuis plusieurs années et avec des résultats, selon le "Baromètre de la société de l'information" publié annuellement par le SPF Economie, qui fait le point sur le développement de l'économie digitale et de la société en Belgique et dans toute l'Union européenne. En 2019, l'e-commerce représentait 32,6 % du chiffre d'affaires des entreprises belges. Ce pourcentage est bien supérieur à la moyenne européenne (18,5 %) et à celle de nos pays voisins, où il oscille entre 13,5 % (Luxembourg) et 22 % (France).

46% du chiffre d'affaires total des entreprises provient des ventes via les sites web traditionnels, le reste provient des transactions entre entreprise de type Échange de données informatisées. Bien que 66 % des Belges aient acheté en ligne en 2019, la Belgique a obtenu un score légèrement inférieur à celui des pays voisins, qui ont tous dépassé les 70 %. Les Pays-Bas sont en tête de peloton avec 81 %. La Belgique se classe toutefois au-dessus de la moyenne européenne : 63%. Le 9ème baromètre de l'économie du SPF ne prend pas encore en compte les effets de la crise sanitaire. "Le 9ème baromètre du SPF Economie ne tient pas encore compte de la crise sanitaire, ce qui conduira très probablement à une évolution significative des indicateurs l'année prochaine", souligne le SPF Economie.

Des scores élevés pour l'utilisation et l'intégration des technologies numériques

En plus de disposer d'une très bonne connectivité, avec de bons réseaux fixes et mobiles couvrant la quasi-totalité de la population, la Belgique est l'un des meilleurs élèves en matière d'intégration et d'utilisation des technologies numériques par les entreprises. La Belgique est à l'avant-garde en matière d'utilisation de progiciels de gestion intégrés. En outre, elle se classe deuxième pour l'utilisation de progiciels de CRM et troisième pour l'utilisation de Big Data.

La pénurie de spécialistes des TIC entrave la numérisation

La Belgique ne se porte toutefois pas bien partout. Par exemple, elle connaît une forte pénurie de diplômés en TIC, ce qui entraîne une pénurie de spécialistes des TIC sur le marché du travail. Ceci empêche les entreprises d'innover et de profiter pleinement des opportunités offertes par l'économie numérique. Selon le SPF Economie, avec le déploiement des réseaux 5G, il s'agit d'un des défis majeurs pour l'avenir.

 


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite