ixina - Oktober/November 2022

“En Belgique, l’expansion du Pain Quotidien est opportuniste”

Après avoir été à la tête de Lunch Garden durant dix ans, Annick Van Overstraeten a enfilé la casquette de CEO du Pain Quotidien en juillet 2020. Pour Gondola, elle nous livre les plans d’expansion pour le marché belge.

Comment envisagez-vous le développement du Pain Quotidien en Belgique ces prochains mois ?

Aujourd’hui, notre stratégie est plutôt opportuniste, dans le sens où nous ouvrons là où nous voyons une opportunité. Nous avons actuellement 25 points de vente intégrés et 7 points de vente en franchise. L’un des axes de développement est l’agrandissement et/ou la rénovation de certains restaurants. Nous doublerons par exemple cette année la surface du Pain Quotidien de Stockel (Woluwe-Saint-Pierre, Bruxelles), tout comme celle du magasin de Dansaert (Bruxelles-Ville), qui était le tout premier point de vente du Pain Quotidien. Nous ne prévoyons pas de nouvelles ouvertures en Belgique mais, nous sommes ouverts si un franchisé montre un intérêt sur une implantation en particulier. Aujourd’hui, nous sommes plus axés sur un développement international. D’ici à fin 2022, nous ouvrons dans pas moins de cinq pays : Grèce, Maroc, Arabie Saoudite, Luxembourg et Uruguay. Nous avons 270 points de vente dans bientôt 20 pays dans le monde.

Vous estimez qu’il n’y a plus de possibilité de développement en Belgique ?

Non, je pense qu’il y a encore des opportunités, par exemple à Courtrai ou Hasselt, où nous ne sommes pas présents. Nous ne sommes pas fermés non plus aux plus petites villes mais, nous restons sélectifs. Il faut une ville avec une certaine concentration d’habitants, un certain pouvoir d’achat, des flux de travailleurs ou de touristes, etc. Lorsque nous étudions une ville, nous entamons une étude de marché, nous évaluons le potentiel de clientèle et nous trouvons ensuite un bâtiment en centre-ville avec un certain caractère pour ensuite évaluer le développement d’un restaurant.

Quel est l’avantage pour un indépendant de se lancer dans une franchise Le Pain Quotidien ?

En Belgique, tout comme en France ou en Angleterre, nous sommes à la recherche de franchisés qui puissent développer une région ou une ville. En Belgique, ce sera plutôt une ville. Aujourd’hui par exemple, un franchisé est responsable de la ville de Namur. Nous offrons aujourd’hui du service aux franchisés, comme par exemple des innovations produits, l’information sur les normes à respecter, le développement d’un système de fidélité, des brand guidelines ou encore l’accès à nos systèmes informatiques. Même si nous recherchons des franchisés, il est important pour nous de garder des restaurants en interne pour bien comprendre ce qui fonctionne et fonctionne moins.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite