DAUMUS

Docks Bruxsel bénéficie de l'apport des acheteurs locaux

Étonnamment, 2021 a été une année record pour Docks Bruxsel. Le centre commercial le doit aux Bruxellois qui, certains pour la première fois, ont fait leurs achats dans leur quartier.

Mieux qu’en 2019

Docks Bruxsel a accueilli 5,7 millions de visiteurs en 2021. Le jeune centre commercial se rapproche ainsi du plus grand centre commercial du pays : Wijnegem a accueilli 6 millions de visiteurs l'année dernière. Contrairement à ce dernier, cependant, Docks a battu ses propres records l'année dernière, même par rapport à l'année 2019 pré-coronavirus.

« Dès la fin du shopping sur rendez-vous, nous avons immédiatement constaté une très forte augmentation de la fréquentation. Et, depuis le moi de mai, la tendance perdure », explique le directeur, Mathias Blot. La croissance du dernier trimestre a été particulièrement remarquable : la fréquentation a augmenté de 31 % par rapport à 2019, alors que l'association professionnelle BLSC a enregistré une baisse moyenne de 11 % dans les autres centres commerciaux belges.

Surtout les jours ouvrables

Le comportement des consommateurs a évolué simultanément : jusqu'en juin, les visiteurs faisaient des achats rapides et ciblés, mais au milieu du mois, les familles sont revenues pour flâner et profiter d’un moment familial. Selon Blot, c'est l'une des trois explications derrière la croissance. « Nous avons continué à nous positionner activement comme un centre d'expérience et à communiquer, notamment avec les familles. Par exemple, cette année, nous avons fêté la Saint-Nicolas (dans le respect des mesures sanitaires) et notre patinoire a attiré plus de 15 000 visiteurs. »

La présence de nouveaux magasins et restaurants est une deuxième explication.  Courir, Action et Dunkin' Donuts, entre autres, ont rejoint le centre commercial dans le but d’attirer les foules. Blot a également accueilli de nombreux nouveaux clients cette année : des clients venant de plus près. L’essor de la consommation locale est donc une troisième explication. « Les consommateurs travaillaient à domicile et faisaient soudainement leurs courses dans le quartier. Ils ont également moins pris leur voiture », explique Blot. « Pour la première fois depuis des années, la plus forte croissance a donc été observée les jours de semaine : 30 % de plus, contre ‘seulement’ 15 % de plus le samedi. Exactement l’inverse de la tendance pré-pandémie. »

Un centre Lego prometteur

Les attentes sont élevées pour 2022 car, dans six mois, le Lego Discovery Center ouvrira ses portes. Ce parc de loisirs devrait attirer des visiteurs de tout le pays (et au-delà) chez Docks Bruxsel. Ce sera également une année importante pour l'horeca et les détaillants de mode, qui sont encore durement touchés par la pandémie. « Le Lego Discovery Center accueillera des visiteurs le temps d’une demi-journée ou d’une journée entière, le mercredi et le dimanche également. Cela donnera au secteur horeca la bouffée d’oxygène dont il a tant besoin », déclare Blot.

Avec la reprise de la vie normale, Blot s'attend également à une reprise des ventes de vêtements cet été. En 2021, la décoration, la beauté, la bijouterie, l'optique et (déjà en léger ralentissement) la technologie ont été les secteurs les plus performants. « Même les détaillants qui n'ont pas en soi accueilli plus de visiteurs ont enregistré une augmentation du panier moyen. »


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite