ENJO - Q4

Discussions aux caisses : le bon plan de Jumbo

Jumbo vise 200 kletskassa’s (caisses de discussions) aux Pays-Bas et souhaite également en instaurer en Belgique. Il s’agit de caisses qui permettent aux clients de papoter avec l’employé de caisse, l’opposé donc des self-scans.

Jumbo souhaite ouvrir 200 kletskassa’s aux Pays-Bas, mais aussi instaurer le concept en Belgique. L'objectif est de contrer la solitude des personnes en manque de contacts sociaux, souvent plus âgées. Jumbo a testé le concept pour la première fois en 2019 et en était satisfait, mais la crise du Covid a considérablement modifié la situation. Pour de nombreuses personnes seules ou isolées, le supermarché est l'un des seuls endroits où ils peuvent échanger avec d’autres personnes. D’où cette idée de caisses de discussions, en totale contradiction avec l'évolution actuelle des supermarchés qui tendent plutôt à offrir plus d’indépendance aux clients, notamment grâce à des possibilités comme le self-scanning.

A LIRE >>> Jumbo franchit le cap des 700 supermarchés

De la publicité gratuite

L’automatisation à tout prix n'est pas d’actualité chez Jumbo. Au contraire, l’enseigne souhaite donner aux clients la possibilité de discuter et de prendre le temps de payer. Pas si bête puisque les personnes âgées (le plus souvent) effectuent leurs courses à un rythme moins soutenu et prennent plaisir à échanger. Raison suffisante pour choisir Jumbo. De plus, bonne nouvelle pour l’enseigne qui souhaite implanter le concept chez nous : environ un quart de la population belge se compose de personnes âgées. Avec les caisses de discussion, le supermarché néerlandais voit une belle opportunité d’atteindre ce groupe cible. A l'heure où la concurrence est féroce, c'est également une manière pour Jumbo de se distinguer. D'autant plus que pour de nombreux magasins, l'expérience devient de plus en plus un moyen d'attirer les consommateurs. Une autre raison de qualifier cette décision d’intelligente : Jumbo obtient beaucoup de publicité gratuite via cette initiative.

Les limites de la numérisation

Les caisses de Jumbo montrent qu'il y a des limites à la numérisation, évolution pour laquelle le secteur du retail opte souvent. Pour certains, le self-scanning et les commande en ligne sont une bénédiction, mais pour d’autres ce n'est pas le cas. Ils veulent qu'un supermarché soit plus qu'un endroit où ils peuvent faire leurs courses rapidement et efficacement. C'est précisément la raison pour laquelle Colette Cloosterman-van Eerd, responsable marketing et communication chez Jumbo, assure que la chaîne de supermarchés ne se séparera jamais des caisses traditionnelles. « Je suis de ceux qui apprécient la numérisation, mais il devrait toujours y avoir un endroit où les clients peuvent poser des questions ou passer à la caisse s'ils ne sont pas très familiers avec le monde numérique. »


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite