Téléchargez votre guide de démarrage Gratuit

Au revoir Uplace, bienvenue Broeklin

Le projet commercial le plus ambitieux et le plus controversé de notre pays est enterré. Le méga centre commercial Uplace à Machelen disparaîtra, remplaçant «Broeklin», un projet de taille plus modeste.

Jamais auparavant un projet commercial n’a fait couler autant d'encre en Belgique que Uplace. Le projet a été lancé en grande pompe en 2007 et ne pouvait être décrit qu'en superlatifs: sa surface (190 000 m2, dont 55 000 à usage commercial), le caractère exclusif de certaines chaînes qui s'implanteraient, le coût du projet et l'échelle de celui-ci.

Sans vouloir répéter l'intégralité de la saga d'Uplace - qui ne se résume pas en quelques phrases - on peut dire que l'annulation du permis d'urbanisme fin 2018 a été le coup fatal pour le projet. L'architecte Alexander D'Hooghe avait déjà conçu un nouveau projet, différent, comprenant des magasins, des PME, des bureaux, des centres de formation et des entreprises de restauration. Au départ, Uplace était sceptique quant à la proposition de D'Hooghe, car le nombre de magasins était nettement inférieur à celui du design d'origine. Néanmoins, en février, le promoteur de la construction D'Hooghe a officiellement attribué le rôle d'architecte pour le projet.

Il est logique que Uplace soit maintenant derrière le nouveau projet, un projet plus modeste conçu par D'Hooghe? Le nom est une double référence, d'une part «Broek», le nom de la zone dans laquelle se situe le projet, et en même temps le quartier de New York, avec son pont vers Manhattan. Jan Van Lancker, PDG d'Uplace, a des sentiments mitigés sur le nouveau projet: "Nous travaillons dur sur Uplace depuis 15 ans. Nous avons investi 90 millions d'euros. Une perte pure. Mais nous tournons définitivement la page."


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite