INTO 3

Qu'est-ce la franchise?

Qu'est-ce la franchise?

Bienvenue dans le monde de l'entrepreneuriat (franchise). Nous sommes heureux de vous accompagner afin que vous trouviez les formules qui vous conviendront le mieux. Vous n'avez que l'embarras du choix, puisque près de 250 formules sont proposées en Belgique. Pour vous aider, nous avons rassemblé quelques conseils. Saviez-vous par exemple qu'environ 80 % des boutiques d'une rue commerçante moyenne sont des franchises ? C'est d'ailleurs dans le commerce de détail que l'on trouve le plus de formules de franchise. Mais à quoi faut-il veiller, quels sont les pièges et comment se préparer au mieux pour lancer votre entreprise ? Nous vous proposons également quelques pistes de réflexion avant de vous asseoir à la table des négociations avec un franchiseur. Nous énumérons, entre autres, quelques questions auxquelles vous devrez répondre avant de poursuivre la procédure.

Le mot "franchise" signifie littéralement "privilège"

Une franchise est un contrat commercial que le franchisé signe avec le propriétaire d'une marque de commerce (le franchiseur) et qui lui donne le droit d'exploiter cette marque au sein d'une entreprise en contrepartie d'une rémunération. La franchise est très utilisée en Belgique. En effet, 80 % des boutiques d'une rue commerçante moyenne sont des franchises.

Dérivé de l'adjectif français « franc » (libre), le mot franchise (qui signifie "privilège") est passé dans de nombreuses langues via l'anglais.

Des études récentes ont montré que les chances de réussite des entrepreneurs franchisés débutants (notamment auprès de franchiseurs plus expérimentés) atteignent 90 % et qu'une coopération dans le cadre d'un contrat de franchise génère de meilleurs chiffres d'affaires moyens que pour les entrepreneurs indépendants qu travaillent sans partenariat.

Différence entre la franchise et la filiale

La franchise ressemble à une filiale, mais une filiale est la propriété entière de la maison mère tandis que la franchise appartient au franchisé. Une filiale est dirigée par un travailleur de la maison mère tandis que le franchisé est un entrepreneur indépendant. Un contrat de franchise se caractérise par l'utilisation d'une formule reconnaissable.

  • Le démarrage d’une entreprise est simplifié, parce que le public connaît déjà la formule.
  • Le franchisé a le droit exclusif d’utiliser le nom commercial sur un certain territoire (d’approvisionnement).
  • Le franchisé peut offrir d’emblée un paquet de services ou produits complet et éprouvé.
  • La notoriété de la marque est soutenue et protégée par les activités de marketing du franchiseur.
  • Il est plus facile de contracter des prêts pour l’entreprise, parce que le risque d’entreprise est limité.
  • Le franchisé conserve son indépendance. Il est son propre patron.
  • Le franchiseur offre souvent des formations au personnel et un coaching du franchisé.
  • Le franchisé peut s’appuyer sur l’expérience des autres franchisés.
  • Profite du dévouement du franchisé pour sa propre entreprise.
  • Ne doit pas constituer un système de filiales étendu.
  • Peut introduire son produit et son know-how sur le marché à grande échelle avec un capital limité.
  • Court un risque limité en cas d’extension au moyen de contrats de franchise car cela engage peu de capital propre.
  • Vend ses produits de manière centrale aux franchisés.

Une enquête approfondie est recommandée

Il arrive que des franchiseurs peu scrupuleux profitent de personnes souhaitant à tout prix lancer une entreprise et leur proposent des contrats abusifs. Dans ce cas, il se peut que le franchisé doive par exemple acheter une très grande quantité de marchandises alors qu'il est peu probable qu'il parvienne à les vendre. On rencontre également des franchiseurs qui cherchent uniquement le profit : ils font payer le plus grand nombre de franchisés possible et proposent une formule à succès suspecte. Ces franchiseurs malhonnêtes disparaissent avec l'argent ou se protègent contre toute plainte en arguant que les entrepreneurs sont responsables de leurs propres bénéfices. Entre outre, il arrive qu'un franchiseur impatient de s'élargir rapidement accepte des franchisés qui ne conviennent pas au travail en question : par exemple ils n'ont pas l'esprit d'entreprise ou ils ne peuvent pas payer les droits d'entrée. Un bon franchiseur prudent et fiable fait d'abord passer à ses franchisés une procédure de sélection avant de les accepter.

  • Depuis combien de temps la formule existe-t-elle ?
  • Depuis quand en tant que franchise ?
  • Comment le réseau s'est-il développé depuis ?
  • Le franchiseur est-il une entreprise indépendante ou fait-il partie d'un plus grand groupe ?
  • Le nom commercial ou la marque de la franchise sont-ils suffisamment protégés ?
  • Si ce n'est pas le cas, sur quoi le franchiseur se base-t-il pour exiger ses droits ?
  • Quelle est l'assise financière du franchiseur (publication des comptes annuels) ?
  • Comment les formations sont-elles organisées ?
  • Publicité (campagnes publicitaires et matériel publicitaire) ?
  • Quels sont les horaires d'ouverture ?
  • L'administration sera-t-elle prise en charge pour vous ?
  • Qu'en est-il des achats ?
  • Financement (arrangement avec une banque) ?
  • Toutes les procédures sont-elles clairement décrites dans un manuel ?
  • Tout le soutien apporté est-il inclus dans les frais de franchise ?
  • Quelle est la formule de franchise ?
  • Ai-je un secteur exclusif en tant que franchisé ?
  • Une étude de marché ou d'implantation a-t-elle été réalisée ?
  • Quel est l'avis d'un expert sur le contrat de franchise ?
  • Tous les accords verbaux y sont-ils consignés ?
  • L'accord de franchise satisfait-il au code d'honneur européen ?
  • Quels montants doivent être versés ponctuellement et quels montants sont récurrents ?
  • Qu'est-ce qui rend la formule unique par rapport aux concurrents ?
  • Quelle est la part de marché (nationale ou régionale) du franchiseur ?
  • Quels projets d'expansion a le franchiseur ?
  • Le revenu est-il réellement attrayant ?
  • Combien de franchisés ont échoué dans le passé et pourquoi ?
  • Quelles attentes y a-t-il pour ce produit/assortiment à l'avenir ?
  • Y a-t-il des budgets d'investissement et d'exploitation clairs pour le site ?
  • Y a-t-il des incertitudes concernant l'apport en capitaux propres ?
  • Discutez avec autant de franchisés que possible
  • Discutez avec le franchiseur, faites la connaissance des personnes les plus importantes au sein de l'entreprise
  • Consultez toutes les personnes qui peuvent raisonnablement vous apporter une aide
  • Posez toutes les questions auxquelles vous pensez. Aucune question n'est inintéressante
  • Comparez d'autres organisations de franchise dans le même domaine
  • Prenez le temps de faire des recherches, de discuter et de comparer, pour être sûr(e) de ne pas vous tromper
  • Tablez sur des frais plus élevés que ce que vous aviez imaginé au début
  • Limitez les conseils des consultants. Vous passeriez à côté d'informations critiques
  • C'est vous qui prenez des risques et c'est votre affaire
  • Faites en sorte de créer l'entreprise que vous voulez et ne sautez pas sur la première occasion qui se présente
  • Les budgets d'investissement et d'exploitation de l'époque étaient-ils corrects ?
  • Quelle est la relation avec le franchiseur ?
  • Quel est le soutien apporté par le franchiseur ?
  • Le franchiseur respecte-t-il ses engagements ?
  • Comment se passe la participation des franchisés ?
  • Comment le franchiseur apporte-t-il son soutien ?
  • Ai-je un secteur exclusif en tant que franchisé ?
  • Sur quoi se base-t-on pour définir la dimension du secteur ?
  • Une étude de marché ou d'implantation a-t-elle été réalisée ?
  • Quel est l'avis d'un expert sur le contrat de franchise ?
  • Tous les accords verbaux y sont-ils consignés ?
  • L'accord de franchise satisfait-il au code d'honneur européen ?
  • Quels montants doivent être versés ponctuellement et quels montants sont récurrents ?
  • Qu'est-ce qui rend la formule unique par rapport aux concurrents ?
  • Quelle est la part de marché (nationale ou régionale) du franchiseur ?
  • Quels projets d'expansion a le franchiseur ?
  • Le revenu est-il réellement attrayant ?
  • Combien de franchisés ont échoué par le passé et pourquoi ?
  • Quelles attentes y a-t-il pour ce produit/assortiment à l'avenir ?
  • Y a-t-il des budgets d'investissement et d'exploitation clairs pour le site ?
  • Y a-t-il des incertitudes concernant l'apport en capitaux propres ?
  • Suis-je prêt à travailler plus de 40 heures par semaine pour assurer la réussite de mon entreprise ?
  • Que pense mon/ma partenaire de cette décision ?
  • Est-il/elle prêt(e) à contribuer à la réussite ?
  • Ai-je les qualités et suffisamment d'expérience pour diriger ma propre affaire ?
  • Suis-je prêt(e) à respecter les règles du jeu qui limitent ma liberté d'entrepreneur ?
  • Me rends-je bien compte qu'il s'agit d'un contrat à long terme ?
  • Ai-je suffisamment de capitaux propres pour pouvoir prendre cette franchise ?
  • La formule de franchise, l'assortiment de produits ou le type de services me conviennent-ils ?

250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite