EasyCash

Prévis de grève chez Lunch Garden

Le motif de cette décision : la mise en place annoncée dans le courant du mois de mars d`un nouveau plan d`entreprise qui aurait des conséquences lourdes pour les conditions de travail du personnel, supprimant tous les accords collectifs conclus depuis 1976.

En 2009, alors que la société qui a actuellement un réseau de 72 restaurants dont 22 franchisés, répartis sur tout le territoire national, avait demandé à son personnel une réduction de salaire de € 500 par an pour maintenir leur emploi et faire face à la crise qui frappait l`enseigne.
Aujourd`hui la direction affirme vouloir garantir la sécurité d`emploi pour ses 1.300 collaborateurs et que sa décision de supprimer des avantages historiques ne concerne que 12% de la masse salariale, mais pour lesquels les frais salariaux sont supérieurs de 50% à la moyenne du secteur.
La direction est d`accord de négocier "à condition que que la compétivité de l`enseigne soit garantie et que les négociations se déroulent suivant un planning strict."
L`actionnariat de Lunch Garden est aujourd`hui entre les mains de H2 Equity Partners (Pays-Bas), KeBek Private Equity et Solferino (Belgique).
rl.

Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite