eyes + more

Près de quatre Belges sur dix apprécient les cadeaux de seconde main

Les cadeaux de seconde main ont plus que jamais la cote à l`approche de Noël. Cette tendance se confirme d`année en année: en 2012, Troc.com a vendu jusqu'à 20% de cadeaux de seconde main en plus. Pour cette année, la chaîne s`attend à une nouvelle progression de 20% au moins! En ce début décembre, le nombre de clients recensés dans les magasins est déjà en hausse substantielle par rapport à l`année dernière.

Meilleur marché, mais aussi durable et original! Parmi les Belges qui envisagent de placer cette année un cadeau de seconde main sous le sapin, plus du quart (27%) sont prêts à y consacrer un budget supérieur à celui de l`année dernière, tandis que 57% achèteront un cadeau de prix similaire. En moyenne, ces chasseurs de bonnes affaires consacreront 64 euros à leur cadeau de seconde main.

Cette somme représente environ le tiers de leur budget total (193 euros) pour les fêtes de fin d`année.

L`étude de Troc.com révèle en outre que le public choisit les cadeaux de seconde main en raison de leur prix (52%), mais aussi de la démarche écologique qui consiste à offrir une seconde vie aux objets (37%). De nombreux acheteurs (33%) aiment partir à la chasse au cadeau idéal sur le marché de la seconde main. Enfin, l`originalité est souvent invoquée par les acheteurs (32%) pour justifier leur choix de ce type d`article.

Pierre Boseret, Directeur général de Troc.com Benelux: “La tendance `seconde main` est souvent considérée comme un des effets de la crise, mais elle a d`autres motivations. La principale est sans nul doute la mode `rétro`, qui incite les consommateurs à rechercher des objets authentiques, souvent par nostalgie. Autre motivation des clients de nos magasins : l`écoresponsabilité, et donc le désir de donner une seconde vie à des objets qui peuvent encore servir. »

Le Belge apprécie les cadeaux de seconde main On dénombre malgré tout un grand nombre de Belges (89%) qui n`offriront pas de cadeau de seconde main pour Noël. Les raisons invoquées? Parce qu`ils n`aiment pas qu`un objet ait déjà été utilisé (46%) et parce qu`ils n`osent pas offrir un tel cadeau, de crainte qu`il soit considéré comme étant de moindre valeur (41%).

Ces craintes ne sont pas fondées, comme le révèle l`étude, car plus du tiers des personnes interrogées (37%) seraient très heureuses de trouver un cadeau de seconde main sous le sapin de Noël. On observe ici des différences notables selon les régions du pays, avec davantage d`enthousiasme chez les Wallons (45%) et les Bruxellois (40%) que chez les Flamands (31%). Les cadeaux les plus appréciés sont les livres (56%), les CD et DVD (38%) et les articles informatiques tels que laptops, tablettes et smartphones (26%), suivis par les objets de décoration (26%), les bijoux (24%), les vêtements et accessoires de mode (23,5%) et les antiquités (21%).


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite