INTO 1

Les magasins ouverts ce dimanche pour les achats de fin d`année

Pour les commerçants, la période de fin d'année est traditionnellement une période chargée. De plus, de nombreux établissements restent ouverts le dimanche pour les achats de Noël. Nombreux sont les clients qui ont déjà bien profité le week-end dernier de l'ouverture dominicale des magasins : tant les denrées alimentaires que les cadeaux et les vêtements de fête se sont bien vendus et dimanche prochain, les ventes pourraient encore augmenter. La plupart des magasins accueilleront encore des clients le dernier week-end de l'année.

Shopping à prix avantageux grâce à la vente conjointe

Les clients peuvent d'ores et déjà acheter des articles à prix réduit grâce à la vente conjointe. Divers magasins proposent en effet d'importantes réductions en cas d'achat de plusieurs articles. « Ces dernières années, la vente conjointe a clairement explosé. Nous remarquons que de plus en plus de commerçants proposent des offres de ce type, ce qui fait bien sûr les affaires des consommateurs. Ils peuvent ainsi faire leurs achats de fin d'année à des prix avantageux. », affirme Dominique Michel, Administrateur délégué de Comeos. « Qu'il s'agisse d'un cadeau de Noël ou d'un ensemble pour les fêtes, grâce à la vente conjointe, l'addition est moins salée. »

De plus en plus de consommateurs optent pour l'e-commerce

Ceux qui n'ont pas non plus le temps de faire les magasins le dimanche peuvent, à toute heure, effectuer leurs achats en ligne. Le commerçant belge est stimulé par les « pure players » (étrangers) et investit davantage dans la vente en ligne. « Pour l'instant, la part du commerce en ligne reste plutôt modeste – nous l'estimons à cinq pour cent maximum du chiffre d'affaires total des commerçants », ajoute Dominique Michel, Administrateur délégué de Comeos. « Mais il est clair que le commerce électronique devient de plus en plus populaire. Les commerçants observent une hausse de 20 à 50 pour cent ; certains espèrent même doubler ce pourcentage pour le mois de décembre. Les grands magasins en ligne enregistrent 7 à 8 commandes par seconde. L'année dernière, en décembre, l'on n'en dénombrait encore que cinq par seconde. »

Tous les secteurs en profitent

Septante pour cent des acheteurs en ligne se font livrer leurs achats à domicile – mais plus les fêtes approchent, plus ce pourcentage diminue. « Les gens vont alors chercher leur commande dans les points de vente », conclut Dominique Michel. « Ce qui fait à nouveau les affaires des commerçants. Cela leur permet en effet de garder le contact avec leur clientèle qui, quant à elle, peut voir tout ce que le commerçant a à lui proposer. »
La grande étude annuelle de Comeos sur l'e-commerce montre que six Belges sur dix effectuent des achats en ligne et qu'ils dépensent en moyenne 170 euros par mois à cette occasion. Ce sont surtout les vêtements et chaussures qui se vendent très bien par ce canal, suivis par les nuitées d'hôtel et les tickets d'entrée à des événements, les livres et les appareils électroniques.

Source : Comeos


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite