Mobalpa

Six franchisés Mestdagh assignent le groupe au Tribunal de commerce de Charleroi

L`objet du litige : le non-respect selon les franchisés de la clause de l`article 7 de la convention entre eux et le franchiseur relative au partage de la marge bénéficiaire (25% pour le franchiseur et 75% pour le franchisé).

Les franchisés plaignants estiment voir leurs résultats grevés d`une perte annuelle de l`ordre de € 100.000 depuis 2007 et 65% d`entre eux seraient en déficit en 2011, alors que les bénéfices du groupe Mestdagh seraient en croissance constante.
Le groupe réfute ces accusations et le fait que Mestdagh demanderait à ses fournisseurs non pas une réduction de prix mais une remise en fin d`année ce qui lui permettrait d`augmenter ses marges bénéficiaires sans en faire bénéficier les franchisés.
Les franchisés demandent la désignation d`un expert indépendant pour avoir accès aux comptes du groupe pour examiner les opérations comptables. Mais mettre au grand jour le prix réel payé par le groupe à ses fournisseurs l`exposerait directement à la concurrence.
Il faut aussi se rappeler qu`en 2010 le groupe Mestdagh est devenu en quelque sorte le master franchisé exclusif de Carrefour pour les supermarchés Carrefour market en Wallonie et à Bruxelles avec l`obligation en tant que tel de développer la marque "market" sur ces deux régions. Les franchisés de Mestdagh se retrouvent ainsi en quelque sorte des "sous-franchisés" de Carrefour.
En 2009 déjà, 16 franchisés du réseau Mestdagh qui représentaient à l`époque 18 magasins et 60% du chiffre d`affaires total des franchisés du groupe, créaient la Pacaff, une association sans but lucratif, pour défendre leurs intérêts.
Il faudra attendre le jugement le 8 novembre pour y voir plus clair.
rl.

Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite