Sabine Laruelle: "Les indépendants sont les héros du 21e siècle"

D'après Sabine Laruelle, les chiffres le montrent, les indépendants ont de grosses difficultés et manquent de confiance. "Quand on regarde les chiffres du nombre de starters, on a une très grosse chute début 2012. Il faut leur rendre confiance", constate-t-elle. Mais peut-on proposer de nouvelles mesures alors que le gouvernement va encore devoir faire des efforts budgétaires ?
"Les mesures que je propose ne coutent pas, sauf une, la réduction des charges sociales sur les trois premiers emplois dans les très petites entreprises (...) Il ne faut pas non plus faire un plan de relance à 1 milliard d'euros et puis en 2013 prendre des mesures négatives. Mais la réduction des charges est déjà budgétée dans l'accord de gouvernement 2012".
Selon la ministre, cette mesure est nécessaire pour créer des emplois. "Il faut se rendre compte que si on veut une vraie relance, si on veut créer de l'emploi, c'est par l'entreprise privée qu'on y arrivera, par les indépendants. Ce sont les héros du 21e siècle. (…) Si on considère que 2% des indépendants et 2% des entreprises qui sont dans cette situation-là adhèrent à cette mesure, on peut créer 10 000 emplois".
Mais, précise-t-elle, cela ne marchera pas sans l'aide du secteur bancaire. "Si on veut une relance, on a besoin du secteur bancaire. On a vu par le passé qu'ils étaient capables de prendre des risques, parfois pour de l'économie de bulle virtuelle. J'aimerais qu'on retrouve ce risque pour l'entrepreneur du coin. Je rencontre trop d'entrepreneurs qui ont des difficultés pour accéder à un crédit, qui ont des difficultés relationnelles avec leur banque, pour changer de banque…"
Source : J.C. : Rtbf.be/info

Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite