TRYBA INDUSTRIES

Tentative d`escroquerie informatique chez Quick

Les escrocs s`introduisent dans le système informatique de la société pour envoyer un e-mail émanant du président du groupe et envoyé au comptable lui donnant ordre de régler de toute urgence une facture pour une société Marakoff Limited, soit disant anglaise, avec la signature du président parfaitement imitée. Dans le cas de Quick , le montant n`était pas élevé, sans doute pour ne pas déclencher des soupçons. Les comptables de Quick ont bien fait leur travail et les € 83.000 réclamés n`ont pas été payés.
Le parquet de Paris enquête suite aux plaintes déposées par deux sociétés (dont Quick) qui ont été victimes de cette tentative d`escroquerie, mais il doit sans doute y en avoir d`autres.

Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite