Mobalpa

Parole de franchisé : Pano Boutique, Rencontre avec Olivier Vandermeeersch, franchisé à Ixelles

Certainement une volonté de devenir mon propre patron et de pouvoir travailler "chez moi". J`ai examiné différentes options qui s`offraient à moi et j`ai choisi Pano Boutique, un réseau français de centres de signalétique et de marquage publicitaire, qui ne nécessitait pas de gestion de stock comme dans un magasin, et qui était d`un accès raisonnable sur le plan financier. Il n`existait alors qu`un autre franchisé à Bruxelles (Etterbeek), donc un potentiel d`expansion important.
Quels ont été les éléments qui vous ont séduit dans le concept de Pano Boutique ?
Une franchise avec un historique de près de 30 ans, un métier avant tout de proximité où je suis en contact avec des indépendants, des petites et moyennes entreprises pour traiter toutes leurs questions de signalétique (lettrage) et communication visuelle en général avec des outils informatiques performants qui permettent de répondre rapidement aux demandes des clients.
Comment traversez-vous ces années de crise économique ?
Assez curieusement et heureusement pour moi, si les six premiers mois de cette année ont été un peu lents, nos objectifs pour l`année seront largement dépassés. J`ai dû engager après les 6 premiers mois d`existence un premier collaborateur et une seconde collaboratrice cette année en avril avec le développement d`une activité de création de sites web et d`amélioration de sites existants (un clin d`oeil à ma formation de base) qui se développe très bien.
Quelles sont vos relations avec votre franchiseur et à quoi attribuez-vous le facteur de succès de Pano Boutique ?
Mes relations avec le franchiseur ont été excellentes depuis le début de mon activité avec une exclusivité d`implantation dans ma région géographique. Pano Boutique qui est le leader du marché en France, m`apporte une diversité dans l`offre de ses produits et de ses services, une aide au crédit et la qualité et le respect des engagements. Je collabore d`ailleurs au développement de la franchise en Belgique dans la mesure de mes disponibilités.
Comment décrivez-vous un bon franchisé ?
Avant tout doté d`une bonne organisation qui va de pair avec une gestion financière digne de ce nom, qui permettent de faciliter le développement de la partie commerciale de votre activité.
Avez-vous des projets à court et moyen terme ?
Certainement, maintenant que ma première franchise est lancée et atteint un niveau de croisière, j`envisage l`ouverture de trois autres magasins sur Bruxelles à courte échéance, tout en collaborant également au développement de Pano Boutique qui à ce stade n`a encore que 3 magasins en Belgique (Charleroi, Etterbeek et Ixelles).

Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite