Ahold (Albert Heijn) : Deuxième trimestre difficile

La faiblesse du dollar et une baisse de la marge bénéficiaire aux Etats-Unis expliquent cette contre-performance mais contrairement à ses concurrents, Ahold se défend bien sur ses terres, aux Pays-Bas avec Albert Heijn, première chaîne du pays, qui a vu ses ventes augmenter de 2,6% entre avril et juin, grâce à une campagne promotionnelle efficace.

Le groupe a également annoncé qu`il bouclera son programme de rachat d`actions de € 1 milliard d`ici mars 2012, soit 6 mois plus tôt que prévu, disposant d`une trésorerie de plus de € 2 milliards.

Ce changement de calendrier n`empêchera pas le groupe d`aspirer à de nouvelles acquisitions et d`exporter son format de superette dès 2012 en Allemagne et ensuite éventuellement en Belgique.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite