Pour Comeos les grèves à Charleroi sont une honte

“Il y a un projet d'accord (interprofessionnel) et nous ne pouvons pas accepter que ceux qui ont des difficultés avec ce projet ont directement recours à des grèves contre le secteur du commerce pour faire entendre leur position”, déclare Dominique Michel, Administrateur délégué de Comeos. “Ces actions sont en contradiction flagrante avec notre modèle de concertation sociale et compromettent la paix sociale dans le secteur.”
Comeos va déposer une demande formelle d'explications aux syndicats dans le cadre de la Commission paritaire.
“Cette grève est inacceptable”, continue Dominique Michel. “Le commerce a créé l'année dernière des milliers d'emplois en Wallonie et envisage de nouveaux investissements dans la région pour les années à venir. Des actions comme celles que nous connaissons aujourd'hui mettent en péril ces projets d'investissements.”
Source : Comeos

Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite