Mobalpa

Les bonnes ventes de Noël ne permettront pas de rattraper l'année

Depuis vendredi passé, le Belge semble se rendre compte qu'il ne lui reste plus beaucoup de temps pour faire ses achats de Noël : durant tout le week-end, les magasins ont connu l'affluence, de nombreux articles ont été emballés et les cadeaux ont connu un franc succès. D'autres années, le véritable coup d'envoi de la saison de Noël est donné par les vacances de Noël, mais cette année, celle-ci débutent le samedi 24 décembre. Ce qui ne laisse plus qu'un dernier court samedi aux consommateurs : samedi prochain, les magasins fermeront en effet plus tôt que d'habitude.
Les ventes ont donc déjà été bonnes ce week-end et les commerçants s'attendent à ce qu'il en soit encore ainsi durant toute la semaine.
Un aperçu des principaux secteurs :
Mode: les vêtements d'hiver se sont enfin bien vendus : manteaux, bottes, pantalons longs, … Les collections qui ont été boudées pendant si longtemps ont enfin trouvé amateurs, grâce à la petite offensive hivernale, s'accompagnant de neige et d'un vent froid. On note une augmentation du chiffre d'affaires de trois à quinze pour cent par rapport à l'année dernière, alors que la neige rendait les magasins très difficilement accessibles, en Wallonie surtout.
électro: ce sont surtout les centres commerciaux qui ont fait de bonnes affaires, avec de meilleures ventes que l'année dernière à la clé. Comme la semaine dernière, les tablettes sont populaires. Par contre, absolument aucun rush sur les jeux vidéo : pour eux, la saison commence en octobre, avec la sortie de nouveaux jeux. Le client achète immédiatement ces jeux et n'attend plus qu'ils soient mis sous le sapin.
Jardin: les sapins de Noël se vendent encore, mais ce sont surtout les cadeaux qui connaissent un très grand succès. Pour le secteur du jardinage, décembre fut un bon mois, la hausse du chiffre d'affaires étant estimée à environ deux pour cent.
Les commerçants sont donc satisfaits, mais ils s'empressent de préciser que ce bon week-end ne leur permettra pas de rattraper leur année. C'est surtout le secteur de la mode qui a connu une année difficile, avec des saisons chamboulées et des collections qui ne se vendaient pas.
Source : Comeos

Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite