INTO 1

Gwendolyn Rutten souhaite plus de liberté au niveau des ouvertures le dimanche

Gwendolyn Rutten propose un choix libre aux commerçants au niveau des ouvertures le dimanche. Rutten précise : « Si vous ne souhaitez pas ouvrir le dimanche, libre à vous de ne pas le faire. Nous proposons un choix libre et voulons que les gens qui souhaitent ouvrir, puissent le faire. »

La règle actuelle qui prévaut est l'interdiction avec une quantité d'exceptions. Les magasins peuvent ouvrir leurs portes six dimanches par an, mais de plus en plus de voix vont dans la direction d'une permission d'ouverture des magasins tous les dimanches.

Trois quarts des détaillants ne sont pourtant pas favorables aux ouvertures dominicales. Une enquête du SNI dévoile que trois quarts des commerçants n'ont pas envie d'ouvrir leur magasin le dimanche. Beaucoup pensent que cela entrainera des coûts supplémentaires, notamment des coûts de personnel, et que cela ne rapportera pas de clients ni de chiffre d'affaires supplémentaires.PB


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite