INTO 1

En 2017 le CA de l’e-commerce a dépassé les 10 milliards d’euros

Le cap des 10 milliards d’euros franchi

En 2017 le commerce électronique a continué de se développer dans notre pays. L’an dernier 8,4 millions de Belges ont effectué au moins un achat en ligne, ce qui équivaut à 86,5 millions d’achats online et un chiffre d’affaires de plus de 10 milliards d’euros, soit une progression de 11% par rapport au chiffre d’affaires online de 2016. En 2017 parmi toutes les dépenses effectuées par les Belges, 17% ont eu lieu en ligne, soit une hausse de 1% par rapport à 2016.

C’est ce qui ressort du BeCommerce Market Monitor, une étude annuelle réalisée par GfK à la demande de BeCommerce, l’association belge des e-commerçants. Les chiffres démontrent également que les Belges ont recours au shopping online principalement pour les services : parmi toutes les dépenses consacrées aux services, pas moins de 63% se font en ligne, tandis que pour les produits ce pourcentage se limite à 9%.

Les voyages et les événements, mais également l’alimentation

Les ‘billets d’avion et hébergements (séparés)’ en particulier sont très prisés online, avec 86% des transactions effectuées en ligne. Le top trois est complété par les ‘tickets pour attractions et événements’ (75% d’achats en ligne) en deuxième position et par les ‘voyages à forfait’ en troisième position (64% d’achats en ligne).

La catégorie ‘alimentation’ affiche la plus forte croissance. La tendance des achats online pour les produits alimentaires s’était déjà manifestée en 2016 et a été confirmée en 2017 avec une croissance de pas moins de 27% (part online de 1,4%, contre 1,1% en 2016).

Tendance ‘on demand’

Pour les Belges les produits commandés en ligne devrait être livrés à domicile encore plus rapidement : de préférence au moment de leur choix (‘on demand’) et sans frais d’envoi (trop élevés). Les frais de port et les délais de livraison sont considérés comme les principaux désavantages liés au shopping online, mais les atouts restent importants : près de 40% des Belges considèrent la facilité de commander quelque chose de chez soi comme le principal avantage  et plus d’un tiers de consommateurs apprécient le gain de temps que permet le shopping online.

Le seul chiffre resté plus au moins stable par rapport à 2016, est le nombre de Belges ayant effectué un achat en ligne (8,4 millions). Une plus grande flexibilité pour les livraisons, la tendance ‘on demand’ qui se dessine partout dans le monde, est probablement la clé en vue d’augmenter le nombre d’e-acheteurs. Aussi en Belgique, car avec une part de marché en ligne dix fois inférieur par rapport à nos voisins des Pays-Bas (alors que l’économie n’y est qu’une fois et demie plus importante qu’en Belgique), il reste encore un vaste terrain vierge  à conquérir.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite