Carrefour - Vidéo Avril

Dégradation de la confiance des chefs d'entreprise en janvier

L'indicateur qui mesure la confiance des chefs d'entreprise affiche -3 en janvier, pour -1,4 en décembre 2015, soit une différence de 1,6. Dans les services aux entreprises, où le recul fait suite à trois augmentations consécutives, l'appréciation quant au niveau d'activité actuel des firmes s'est dégradée et, surtout, les prévisions concernant la demande générale du marché se sont fortement tassées. Quant aux commerçants, ils s'attendent à une importante baisse de la demande, associée à une diminution des commandes auprès des fournisseurs.

Dans l'industrie manufacturière, les chefs d'entreprise continuent de faire preuve d'hésitation, alternant regains et pertes d'optimisme. Ainsi, après avoir porté le mois précédent un regard plus positif sur chacune des quatre questions à la base de l'indicateur, ils ont revu leur jugement à la baisse en janvier, principalement pour ce qui est des appréciations de la situation actuelle.

En dépit de l'hésitation observée ces derniers mois dans l'industrie manufacturière, les résultats de l'enquête trimestrielle relative aux capacités de production font état d'un léger relèvement du taux d'utilisation. Corrigé des variations saisonnières, le taux d'utilisation des capacités de production dans l'industrie manufacturière s'établit ainsi à 79,5 % en janvier, contre 78,7 % en octobre 2015.

Dans la construction, enfin, l'optimisme des entrepreneurs a touché toutes les composantes de l'indicateur, en particulier l'évolution récente du carnet de commandes. Reflétant la tendance conjoncturelle sous-jacente, la courbe synthétique globale lissée continue de progresser. (source : NBB)


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite