INTO 1

Comeos s`étonne du coup porté par l`Inspection économique

Les accusations de l'Inspection économique reposent apparemment sur une étude menée dans les supermarchés. Cette étude n'a toutefois pas encore été transmise au secteur concerné. Par conséquent, le nombre et le type d'infractions éventuelles constatées, de même que les formules de magasin concernées, ne sont pas encore connus. Mais le ton est donné par le fonctionnaire du SPF économie : « les supermarchés trompent leurs clients ».

Le procès est déjà fait

« Les prix affichés en magasin doivent l'être de manière claire et honnête, nous sommes parfaitement d'accord avec cela, » affirme Dominique Michel, Administrateur délégué de Comeos. « Dès lors, nous ne voyons pas le moindre problème à ce que les prix et promotions affichés fassent l'objet de contrôles. En cas d'erreurs, celles-ci doivent être rectifiées immédiatement. Et c'est ainsi que cela se passe lorsque le consommateur rapporte une erreur ou à l'issue d'une inspection. Or cette, fois, l'on nous prive de cette possibilité en faisant notre procès à la radio et à la télévision, sans nous laisser aucune chance de nous défendre. Cette manière de procéder est inacceptable ».

Marquer des points facilement sur le dos du secteur

« Pour le moment, nous ne savons pas combien d'erreurs ont été constatées, ni de quel type d'erreurs il s'agit, » poursuit M. Michel. « Mais ce qui nous dérange le plus, c'est l'impression qui est donnée que l'ensemble des supermarchés dupent leurs clients de manière intentionnelle. Or, dans notre secteur, des milliers de promotions, prix et réductions sont affichés en permanence. Il n'est donc pas impossible qu'une erreur se glisse de temps en temps mais le minimum serait de nous laisser la chance de rectifier ces erreurs avant d'être cloués au pilori par un fonctionnaire ».

Source : Comeos


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite