Quetzal

Colruyt dément faire de la publicité pour le tabac (1)

«Respecter l'obligation légale d'indiquer clairement en magasin le prix d'un produit ne peut pas être considéré comme de la publicité», indique-t-elle.
Colruyt est cité à comparaître le mercredi 27 mars devant le tribunal correctionnel pour avoir récemment accordé des réductions de prix sur des cigarettes et d'autres produits de tabac, rapporte le journal De Tijd rapporte dans son édition du jour.
«La loi oblige les supermarchés à mentionner par écrit, sans équivoque, lisiblement et de façon bien visible les prix de vente des produits en rayon», explique Colruyt. «Indiquer le prix d'un produit n'équivaut pas à faire de la publicité pour ce produit.»
Colruyt vend ses produits de tabac moins cher que le prix indiqué par le fabricant de tabac sur le timbre fiscal. «Ce n'est pas de la publicité», se défend la chaîne de supermarchés.
«La législation européenne ne permet pas d'obliger les supermarchés à appliquer aux consommateurs le prix fixé par le fabricant. De plus, une entreprise est parfaitement habilitée à appliquer différents prix à l'achat de différentes quantités», poursuit-elle.
Colruyt précise encore qu'il a accordé par le passé aux mouvements de jeunesse une ristourne de 3 % sur la totalité des achats pour les camps d'été. à la demande du SPF Santé publique, Colruyt a décidé d'exclure le tabac de cette réduction générale. Il se dit dès lors étonné d'être assigné en justice par ce même SPF Santé publique. «Colruyt attend avec la plus grande confiance le prononcé du tribunal», conclut-il.
Source : L`Avenir

Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite