INTO 1

45% des Belges jugeaient revendre un cadeau loupé inappropriée

En cas de présent non souhaité, 16% des personnes interrogées préféraient le garder, pour mieux l'offrir plus tard à quelqu'un d'autre. Plus d'un internaute sur 10 optait plutôt pour le don à une bonne œuvre.

Chez Troc, en cette fin d'année, le directeur général Pierre Boseret constate une augmentation du nombre de visiteurs et une hausse d'environ 10% par rapport à l'an dernier du nombre de cadeaux non souhaités que l'on vient échanger contre de l'argent liquide. Les petites annonces de revente sont également en progression de 26% sur le site de 2ememain.

L'an dernier, les petites choses censées faire plaisir mais qui n'ont pas vraiment rencontré leur public étaient majoritairement des vêtements et accessoires (30%), des chèques cadeaux (18%), des livres et bandes dessinées (9%), mais aussi des appareils électroniques (8%) ou encore des bijoux (5%). (source: Retaildetail)


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite