Carrefour - Vidéo Avril

4% des paiements sont maintenant sans contact

Le nombre de cartes sans contact en circulation est plus élevé, mais les campagnes de promotion du paiement sans contact portent également leurs fruits.

CCV, qui a été le premier à permettre le paiement sans contact en Belgique, fait chaque année le point sur ce type de paiement. L’entreprise avait annoncé l’an dernier que, lors des 48 premiers mois de l’existence de cette technologie, seulement 0,27 % des paiements étaient sans contact. En avril 2018, déjà 3,92 % des paiements par carte étaient sans contact.

En comparaison à ses pays voisins, la Belgique connaît un important retard. « Même si nous restons à la traîne de pays comme les Pays-Bas, nous gagnons du terrain. Nous pensons que le paiement sans contact va de plus en plus se muer en tendance dans le monde des paiements par carte », ajoute Tim Meersschaut.

Parmi les moteurs de l’innovation dans le paiement électronique, citons, d’une part, les commerçants qui doivent accepter les nouvelles technologies et, d’autre part, les banques qui doivent émettre de nouveaux moyens de paiement. Ce n’est que lorsque ces deux conditions seront remplies que les campagnes pourront faire la différence. C’est ainsi que CCV a lancé l’an dernier, en collaboration avec MasterCard, une campagne qui vise à promouvoir les paiements sans contact auprès des commerçants.

On entend par paiements sans contact les paiements par carte dans le cadre desquels une connexion sans fil est établie à l’aide d’une carte ou d’un smartphone avec le terminal de paiement équipé d’un lecteur NFC (Near Field Communication).

En parallèle avec ces paiements sans contact, les paiements mobiles ont également le vent en poupe. Citons comme exemples connus de solutions de paiement mobile en Belgique l’app Bancontact et Payconiq.


Répondez


250 enseignes

Match

Sélection appropriée

Personnel

Contact direct

Gratuite