News

Primark ouvre un flagship store à Anvers

Primark ouvre un flagship store à Anvers

Le 30 avril la chaîne de mode irlandaise Primark ouvrira un magasin au Meir à Anvers. Celui-ci sera nettement plus grand que les autres filiales belges et jouera le rôle de flagship store pour l’enseigne en Belgique.

Magasin plus grand, assortiment plus vaste

Actuellement Primark est déjà présent en Belgique avec des magasins à Bruxelles, Hasselt et Gand. Pour la chaîne de mode discount Anvers est l’étape suivante de son expansion dans notre pays. « Le magasin anversois sera beaucoup plus grand et proposera un assortiment plus vaste. Il s’agit en effet d’un emplacement exclusif. Le magasin à Bruxelles, par exemple, s’étend sur 1.600 m², tandis que le magasin anversois comptera 6.000 m² », explique Gerry Butler, responsable du Benelux chez Primark.

Cet assortiment élargi comprend notamment des vêtements pour enfants et bébés, des ustensiles de cuisine, des articles de literie, des produits de soins pour la peau et du maquillage. Le magasin vendra également un certain nombre de produits plus chers.

550 employés recrutés

Pour ce nouveau magasin Primark a embauché 550 employés, dont 120 travailleront à plein temps. Ces offres d’emplois ont été pourvues endéans les huit jours. La moyenne d’âge du personnel à Anvers est de 25 à 35 ans. En outre l’enseigne a recruté environ 25 personnes de 50 ans et plus, qui assisteront le personnel plus jeune. Le personnel de magasin est multiculturel, mais doit se montrer neutre, raison pour laquelle le port du voile par exemple n’est pas autorisé, explique Anne-Marie De Block, directrice du personnel belge.

De Block réfute les critiques à l’encontre de Primark concernant ses prix discount, qui selon certains ne seraient pas éthiques : « Je pense que la plupart de nos détracteurs ne se sont jamais rendus dans un magasin Primark. Nos prix sont bas parce que nous achetons nos produits en grande quantité, ce qui nous permet d’obtenir des réductions de nos fournisseurs. » En outre  l’entreprise consacre peu de budget au marketing et tente de réduire ses coûts, afin de pouvoir proposer des prix bas à ses clients.

 

De Block assure que pour la production Primark  n’a pas recours au travail des enfants et que les ouvriers textiles touchent au moins le salaire minimum : « Nous effectuons régulièrement des contrôles non annoncés dans nos usines. Si une usine ne répond plus à nos exigences, elle recevra un avertissement. Si les problèmes persistent, nous mettons fin à la collaboration. »

Source : Retail Detail

Voulez-vous aussi votre logo sur notre site et recruter on-line? Contactez nous!