News

Un cinquième des magasins de proximité Carrefour sont déficitaires ? « Inimaginable »

Un cinquième des magasins de proximité Carrefour sont déficitaires ? « Inimaginable »

Carrefour est scandalisé par l’affirmation d’Unizo selon laquelle un cinquième des magasins locaux seraient déficitaires.  Inimaginable, telle est la réaction de la chaîne.

Unizo « Un cinquième des magasins indépendants sont déficitaires »

Sur base des chiffres de la Banque Nationale, Luc Ardies de l’organisation des indépendants Unizo a calculé que 21% des magasins de proximité Carrefour, dont font partie les formats Express et Market, sont déficitaires.  Il s’agit de magasins détenus par des franchisés indépendants dont les chiffres des trois dernières années sont connus.

Ainsi, 22% des magasins Express et 21% des supermarchés Market seraient dans le rouge.  C’est légèrement au-dessus de la moyenne du secteur, précise Ardies au journal Het Laatste Nieuws : « En moyenne, 19,7% des supermarchés indépendants ou des supermarchés de proximité ne sont pas rentables.  Ce résultat est néanmoins supérieur aux prestations des chaînes. »

Selon Unizo, les supermarchés indépendants du concurrent Delhaize affichent de meilleurs résultats : 13% des magasins AD Delhaize seraient déficitaires, alors que 16% des magasins d’appoint Proxy affichent des chiffres négatifs. 

 

Les magasins de quartier indépendants ne sont pas une garantie de réussite

Selon ses propres dires, Unizo publie ces chiffres pour prévenir Carrefour de ne pas miser aveuglément sur les magasins franchisés.  Les magasins de proximité indépendants ne sont pas une garantie de réussite, semble-t-il.  Carrefour ne peut certainement pas « considérer les indépendants comme étant un canal de vente uniquement » et une stratégie de réduction des prix pourrait porter atteinte à cette rentabilité.

Pourtant, personne ne doute du fait que la décision de miser davantage sur les commerces de proximité soit la bonne.   Tant Unizo que le professeur de retailmarketing à la Vlerick Business School, Gino Van Ossel, sont de cet avis parce que c’est là – même s’il y a encore beaucoup de travail à faire – que se situe la possibilité d’une croissance.  « Ce qu’ils ont fait maintenant, couper dans les coûts, est une condition préalable pour assurer le succès, mais pas nécessairement l’accès à la réussite.  Comme traduit littéralement du proverbe flamand : « l’implémentation mange la stratégie au petit-déjeuner ».  On peut prétendre qu’on va le faire, il faut encore pouvoir le réaliser », précise Van Ossel à la VRT.

 

Carrefour : « Quelques exceptions individuelles »

Carrefour désapprouve les chiffres d’Unizo  « C’est inimaginable.  Tous les supermarchés Market et magasins de proximité Express qui ont vu le jour ces cinq dernières années, affichent de bons résultats, hormis quelques exceptions individuelles pour lesquelles nous avons établi un plan d’action », affirme le porte-parole Baptiste Van Outryve sur Linkedin.  « Nous ne savons pas d’où viennent ces chiffres.  Nous n’avons pas non plus l’habitude de faire de communications au sujet d’entreprises qui ne sont pas les nôtres, même si elles sont franchisées et que nous avons tout intérêt à ce qu’elles réussissent », semble-t-il.

Le plan de réorganisation annoncé par Carrefour assigne un rôle majeur aux commerces de proximité indépendants.  La chaîne française de supermarchés souhaite miser davantage sur la numérisation, l’alimentation bio, les produits frais et les magasins de quartier afin d’augmenter le chiffre d’affaires et les bénéfices.  Rien que cette année, on prévoit l’ouverture de 30 nouvelles enseignes Express et Market.

Source: Retaildetail

Voulez-vous aussi votre logo sur notre site et recruter on-line? Contactez nous!