Dossier

Tout ce qu’il faut savoir pour débuter dans la franchise

Vous souhaitez démarrer dans le domaine de la franchise ? Que faut-il savoir, quels sont les avantages à cette méthode de collaboration ? Découvrez, en quelques points, l’information essentielle à avoir quand vous débutez dans la franchise.

Définition

La franchise est une méthode de collaboration entre deux partenaires indépendants, selon laquelle le premier, appelé franchiseur, met à la disposition de l’autre, le franchisé, moyennant rémunération, le droit d’exploiter dans des conditions bien déterminées une formule commerciale ou un système de production qu’il a mis au point et qui a fait ses preuves. 

Avantages à être franchisé

- Le franchisé est propriétaire de son entreprise, il est juridiquement indépendant.
- Le franchisé bénéficie de l’image de marque et de la réputation de l’enseigne par rapport au consommateur.
- Le franchisé bénéficie d’un système de gestion commerciale conçu et expérimenté par le franchiseur, d’où économie de temps liée à l’utilisation d’un savoir-faire existant et réduction du risque financier.
- Le franchisé bénéficie de l’avantage compétitif grâce à la synergie économique du réseau et à la capacité d’innovation du franchiseur.
- Le franchisé accède à une maîtrise professionnelle supérieure à celle de l’homme de métier isolé grâce à la formation, aux conseils, à l’assistance permanents et aux outils pédagogiques.
- Le franchisé bénéficie d’une meilleure rentabilité des capitaux investis par rapport au commerçant isolé grâce à l’optimisation de ces capitaux et aux économies d’échelle permises par la standardisation des opérations.

S’informer sur la franchise

Il existe plusieurs sources d’informations pour mieux connaître la franchise :
- Les salons Franchising & Partnership qui ont lieu deux fois par an à Bruxelles (Avril) et Gand (Octobre). Ils vous donneront l’occasion de rencontrer touts les acteurs du secteur de la franchise belge. www.franchisingpartnership.be
- Les séminaires et formations  de la Fédération Belge de la Franchise. A l’attention plus particulière des candidats franchisés,  la FBF organise après les salons de Bruxelles et de Gand des matinées d’informations gratuites.
- les ouvrages spécialisés, notamment le Guide de la franchise, le Tour de la Franchise en 60 questions, ainsi que de la documentation gratuite à obtenir via le site de la FBF.
- les entretiens avec les personnes compétentes engagées activement dans le monde de la franchise (franchisés, franchiseurs, juristes, banquiers, experts-comptables...).

Procéder à son auto-examen

Evaluez vos aptitudes personnelles et financières, votre situation actuelle, ainsi que vos objectifs en répondant à ces questions :
- dans quel secteur d’activité êtes-vous désireux et capable de fonctionner ? (alimentaire, prêt-à-porter, services etc.) ?
- de quels fonds propres disposez-vous ?
- êtes-vous prêt à risquer votre patrimoine en créant votre entreprise ?
- quelle est votre capacité d’emprunt ?
- quelle est votre mobilité géographique ?
- quel est votre degré d’ambition ? Quels sont vos objectifs pour les 5 à 10 prochaines années ?

Choisir son réseau de franchise

Rechercher les franchiseurs qui correspondent à vos aspirations :
- les franchiseurs qui recrutent via franchise.be.
- en vous rendant sur les salons de la franchise belges  et internationaux.
- en vous inscrivant à la newsletter de franchise.be.
- en consultant les fiches des franchiseurs adhérents de la Fédération Belge de la Franchise .  Les membres de la Fédération Belge de la Franchise respectent certaines valeurs et pratiquent une franchise « authentique et éthique ».
- les franchiseurs qui respectent le code de déontologie européen.   
- en rencontrant les franchiseurs.
- en rencontrant leurs franchisés, en qualité de simple client.

Savoir reconnaître un bon réseau par :

- la qualité des produits et des services vendus,
- la rentabilité des unités pilotes,
- la différenciation et l’originalité du concept,
- la qualité de la formation initiale et de la formation continue,
- le contrôle du respect du savoir-faire,
- l’innovation régulière du franchiseur,
- la communication interne/externe dans le réseau,
- l’animation des franchisés,
- le leadership du franchiseur.

S’engager en toute connaissance de cause

Une fois votre réseau choisi, et avant de signer un contrat, un pré-contrat, une réservation, le franchiseur vous remet le Document d’Informations Précontractuelles (D.I.P.) au minimum un mois avant la signature du contrat et ce conformément à la loi du 19.12.2005 relative à l’information contractuelle dans le cadre d’accords de partenariat commercial.  Le projet de contrat doit être joint à ce document.
Aucune obligation ne peut être prise, aucune rémunération, somme ou caution ne peut être demandée  ou payée avant l’expiration du délai d’un mois suivant la délivrance du D.I.P.
Le D.I.P. et le contrat  sont une mine d’or. Ils renferment l’essentiel des informations dont vous avez besoin pour décider, en connaissance de cause, de vous engager.
Il est impératif de l’étudier attentivement.

Le D.I.P. comprendra notamment des informations concernant :
- le franchiseur et son entreprise,
- son réseau d’exploitation,
- ses résultats financiers,
- le marché (général et local),
- les clauses importantes du contrat.

Ne signez pas le contrat avant de l’avoir fait expertiser par des personnes compétentes (expert comptable, avocat, …). N’hésitez pas à consulter la liste des membres associés  de la FBF, ce sont des personnes qui ont une expertise importante en la matière.

Rencontrez un maximum de franchisés du réseau choisi. Vous trouverez leurs coordonnées dans le D.I.P. que vous remet le franchiseur.

Et surtout,  même si le franchiseur vous remet une étude de marché et/ou un plan financier,  faites vos propres études. Vous allez devenir indépendant et vous devez comprendre toutes les composantes de votre future activité.

Les exigences à être franchisé

- Le franchisé est tenu d’appliquer la stratégie commerciale du franchiseur.
- Le franchisé est tenu de respecter les normes du concept, les standards de qualité.
- Le franchisé est obligé de suivre l’évolution du concept et du savoir-faire.
- Le franchisé est souvent obligé de s’approvisionner auprès du franchiseur ou des fournisseurs référencés.
- Le franchisé est tenu de rétribuer le franchiseur pour ses apports, par exemple sous forme, de redevance forfaitaire initiale (ou droit d’entrée), de royalties en contrepartie de la licence de marque, l’assistance permanente, la formation permanente, la recherche et l’innovation.

Franchising

Voulez-vous aussi votre logo sur notre site et recruter on-line? Contactez nous!